Lens - Liévin - Hénin - Carvin

Air

Dernier ajout : 3 mai.

Synthèse des pressions régionales exercées sur l’air et le climat Des enjeux de reconquête forts, notamment liés aux émissions d’oxydes d’azote et de particules fines.

Deux stations de mesures de qualité de l’air sont présentes à Evin-Malmaison et Wingles. La première connaît un nombre de jours de dépassements aux particules fines (PM10?) de 25 à 35 jours par an en moyenne, tandis que la deuxième connait un nombre de jours de dépassements aux particules fines de 20 à 25 jours. Cette exposition, dans un contexte de forte densité de population, engendre un niveau d’enjeu élevé de reconquête de la qualité de l’air eu égard à la santé de la population.

Avec 1,1 kt de PM10 émises en 2010 [1], le territoire participe pour 5 % aux émissions régionales. Cela correspond à 32 kg/ha/an qui sont produits (contre 16 en moyenne régionale) et les émissions sont de l’ordre de 3 kg/individu/an (contre 5 au niveau régional). Les principaux émetteurs sont le résidentiel-tertiaire, puis le transport routier et l’industrie.

Les émissions d’oxydes d’azote sont très nettement influencées par celles du transport routier, qui ont augmenté.

[1Atmo 2010

  • Émissions de PM10, de NOX et de GES par secteur d’activité dans le territoire