Synthèse des ondes générées en région

Dernier ajout : 10 juillet 2013.


ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES


Les sources de lumière artificielle nocturne modifient profondément le comportement de certaines espèces.

Ménages et société civile Ménages et société civile

Les vitrines des magasins de commerce ou d’exposition, leurs enseignes lumineuses ainsi que les lumières des bureaux contribuent à la pollution lumineuse nocturne. Depuis juillet 2013, la nouvelle réglementation réduit cet éclairage et devrait permettre des économies d’énergie.

Transports et logistique Transports et logistiques

La pollution lumineuse due aux infrastructures est particulièrement marquée en région.

Urbanisation et artificialisation des sols Urbanisation et construction

La pollution lumineuse due aux espaces bâtis est également importante.

5. Évolution de la pollution lumineuse en Europe et en région.
Évolution de la pollution lumineuse en Europe et en région.
5.
Sources : NGDC/DMSP/ESA

La surveillance de la radioactivité est importante et aucun dépassement de seuil n’a été observé en région en 2012. Dans le domaine médical, une augmentation importante des doses délivrées aux patients est observée à l’échelon national (Tome 1).

Industrie Industrie

En 2012, la centrale nucléaire de Gravelines a rejeté 22 GBq de carbone 14 dans ses effluents liquides, soit un peu plus de 2 % de la limite réglementaire de 900 GBq.

Commerces et services Commerces et services

La médecine fait appel, tant pour le diagnostic que pour la thérapie, à diverses sources de rayonnements ionisants. Dans la région Nord Pas-de-Calais, 17 services de médecine nucléaire, 70 services de radiologie interventionnelle et 300 cabinets de radiologie utilisent des rayonnements ionisants.

Les nouvelles technologies ont profondément et très rapidement changé nos modes de vie. Elles nécessitent la production d’ondes supplémentaires. 1518 mesures ont été réalisées régulièrement depuis 2001 en région pour surveiller les expositions. Quelques interrogations subsistent sur la possibilité d’effets à long terme de ces champs.

Ménages et société civile Ménages et société civile & Commerces et services

Production des appareils électriques (machines industrielles, électro ménager, etc.) et du domaine des télécommunications (téléphone mobile, wifi, puces RFID, antenne relais, etc.)

Industrie Industrie

Les lignes à haute tension génèrent à proximité de forts champs électromagnétiques.

5. L'exemple des antennes relais, de plus en plus nombreuses
L’exemple des antennes relais, de plus en plus nombreuses

Dispositif national de surveillance et de mesure de l’exposition du public aux ondes

Depuis le 1er janvier 2014, un nouveau dispositif de surveillance et de mesure de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques est opérationnel.

Géré par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), il offre la possibilité à tout citoyen de faire réaliser gratuitement une mesure de son exposition dans son logement ou dans des lieux publics.

Les résultats des mesures sont ensuite rendus publics par l’ANFR sur le site cartoradio.fr, et les maires sont informés des résultats de toute mesure réalisée sur le territoire de leur commune, quel qu’en soit le demandeur, au moyen d’une fiche de synthèse.

Des informations détaillées sur le fonctionnement de ce dispositif sont disponibles sur le site internet du Ministère ainsi que dans la note d’information de la DGPR du 1er octobre 2014.

Cette note précise également les contours de la campagne nationale de mesure de l’exposition aux ondes lancée par le Ministère en mai 2014. En complément de cette note, sont également disponibles la liste des communes ainsi que la liste des gares SNCF qui feront l’objet d’une mesure d’ici la fin de l’année.


ONDES SONORES


L’impact de niveaux sonores élevés (supérieurs à 85 dB) n’est plus à démontrer sur l’homme. Des effets sur la santé peuvent être constatés : gêne, perturbation du sommeil, stress… Les impacts du niveau sonore sur la biodiversité sont, quant à eux, mal appréhendés mais qui existent bien.

Transports et logistique Transports et logistiques

La région cumule 767 km de linéaire d’infrastructures de transport classées en catégorie 1 au regard de leur niveau sonore, répartis à 40 % d’infrastructures routières et à 60 % d’infrastructures ferroviaires.
La forte activité du fret ferroviaire participe au niveau élevé des émissions sonores en période nocturne.

Industrie Industrie

La réglementation fixe pour les installations classées des niveaux sonores limites admissibles par le voisinage.
Les nuisances sonores engendrées par le fonctionnement des installations non classées sont réglementées par le code de la santé publique.

Bâtiments existants et constructions Bâtis et construction

Les phase de chantiers sont des sources de nuisances sonores.

Agriculture, sylviculture, pêche Agriculture, sylviculture, pêche

Les élevages relèvent des mêmes réglementations que les industries.

Tourisme et loisirs Tourisme et loisirs

Le développement de sports mécaniques et de certaines infrastructures de loisir génère des nuisances sonores.
Le voisinage des aérodromes est également susceptible d’être exposé au bruit.

Ménages et société civile Ménages et société civile

Les bruits des voisinages sont des bruits gênants ou agressifs, principalement connus à travers les plaintes déposées.

5.
  • L’exemple des antennes relais, de plus en plus nombreuses
  • Évolution de la pollution lumineuse en Europe et en région.
  • Sources : NGDC/DMSP/ESA