Lens - Liévin - Hénin - Carvin

Paysages

Dernier ajout : 3 mai.

Synthèse des pressions exercées sur les paysages Des caractéristiques particulières liées à l’activité minière, aujourd’hui reconnues mondialement.

Deux grandes unités topographiques constituent le territoire, sur lesquelles le paysage minier est venu se superposer.

La première unité est constituée du plateau artésien, au Sud-Ouest, dont le rebord s’élève à plus de 180 m d’altitude au Nord d’Ablain Saint Nazaire. Ce plateau est entamé par des vallées avec les ruisseaux du Carency et du Saint-Nazaire qui se rejoignent pour former la vallée de la Souchez (ou Val de Souchez dans la plaine). Le plateau artésien est séparé de la plaine par les crêtes de l’Artois. La deuxième unité est composée de la plaine de la Gohelle ou plaine de Lens qui correspond à une large partie du territoire. Celle-ci ondule entre 50 m et 70 m d’altitude.

Le paysage urbain du Bassin Minier, né de l’activité minière, est venu se superposer : dense, traversé par des infrastructures de transport avec aujourd’hui l’industrie et le tertiaire comme activités économiques principales, ce territoire fait aujourd’hui l’objet d’un classement UNESCO?. Un important patrimoine architectural et culturel se répartit sur le territoire à travers le patrimoine minier et les monuments historiques inscrits et classés. Il existe une Zone de Protection de Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP) à Carvin.

La reconquête des paysages ordinaires, garants du cadre de vie, est également un enjeu fort sur le territoire.

  • Une biodiversité à consolider dans un paysage spécifique
  • Forêt de Vimy

    photo : CC - OliBac

  • La Souchez

    photo : CC - M. Debailleul