Enjeu 4 : maîtrise des risques d’érosion des sols

Dernier ajout : 3 mai.

S4
La maîtrise des risques d’érosion des sols et de coulées de boues est un enjeu pour :
- La sécurité des habitants ;
- La préservation de la qualité agronomique des sols agricoles ;
- La qualité des eaux superficielles ;
- La sécurité des équipements ou installations.

Le risque d’érosion, particulièrement fort en région, peut entraîner des ravinements et des coulées de boues parfois très rapides et dangereuses, nuire à la qualité de la ressource en eau et dégrader la qualité agronomique des sols (voir tome 1).
De ce fait, les mesures préventives de lutte contre l’érosion procurent des bénéfices économiques, sociaux et environnementaux conséquents (maintien de la productivité agricole, sécurité des biens et des personnes, amélioration de la qualité des eaux). En outre, cela permet de limiter les interventions sur les milieux aquatiques et de réduire les quantités importantes de sédiments à extraire des canaux et dont le coût de gestion est très élevé.

Quelques chiffres clés :
- 15 % des surfaces non artificialisées sont concernées par un risque fort ou très fort d’aléa? érosion, contre 8 % à l’échelle nationale [1]. La région est parmi les régions françaises comptabilisant le plus grand nombre de coulées de boues en toutes saisons : plus de 5 coulées de boues
pour 100 km2 en moyenne annuelle. De 1985 à 2000, près de 46 % des communes ont été touchées par les coulées boueuses [2].
- 143 000 tonnes par an de sédiments sont dragués dans les canaux en région par les voies navigables. Ces sédiments proviennent de l’érosion et des ruissellements des terres agricoles [3].

__0__

Marge de progrès

En 2012, 48 bassins versants ruraux font l’objet au sein du bassin Artois-Picardie d’opérations de lutte contre l’érosion [4].

[1données 2001 de l’INRA

[2GASPAR et SOeS

[3VNF, 2008

[4Tableau de bord AEAP

  • Un territoire fortement sujet à l’érosion des sols :

    46 % des communes déjà touchées par des coulées de boue.

    Source : PPIGE NPdC 2009 - IGN BD Carto - DRAAF - Conseil régional - USAN (2004) - Agence de l’Eau Artois-Picardie

Pour en savoir plus

Base de données Gaspar (Gestion Assistée des Procédures Administratives relatives aux Risques naturels et technologiques), recensant notamment les arrêtés de catastrophes naturelles

Consulter le site de la chambre d’agriculture de la région Nord Pas-de-Calais :

  • indicateurs d’ouvrages (linéaire de haies, de fascines, de bandes enherbées…) plantés ;
  • description des différents types d’ouvrage ;
  • formations destinées aux agents d’entretien ou aux agents des collectivités ;
  • exemples d’opérations.

La base de données Ruissol, gérée par la Chambre d’agriculture, recense tous les ouvrages de lutte contre l’érosion des sols réalisés dans le cadre des programmes lancés par les collectivités et accompagnés par les Conseils départementaux et l’Agence de l’Eau Artois-Picardie.

Des suivis d’ouvrages pour vérifier leur fonctionnalité sont également réalisés et répertoriés dans Ruissol.

Depuis décembre 2014, une newsletter érosion est publiée deux fois par an. Les personnes qui sont intéressées par cette problématique peuvent s’y abonner (gratuitement) au lien suivant.

En savoir plus

Suggestions :http://www.agriculture-npdc.fr/erosion.html Depuis décembre 2014, une newsletter érosion est publiée deux fois par an. Les personnes qui sont intéressées par cette problématique peuvent s’y abonner (gratuitement) au lien suivant : http://www.agriculture-npdc.fr/hors-menu-internet/formulaires/formulaire-newsletter.html