Les enjeux de santé liés à notre environnement

Dernier ajout : 21 octobre 2015.

1. Enjeux sanitaires : impact sanitaire des différentes pollutions

L’air que nous respirons, à l’extérieur comme à l’intérieur des locaux, l’eau et les aliments que nous ingérons, le bruit auquel nous sommes exposés, influent de manière plus ou moins directe sur notre santé.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la santé est définie comme un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. La santé environnementale comprend les aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie, qui sont déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement.

En matière de santé, l’importance de ce qu’on appelle les déterminants économiques, sociaux, culturels et environnementaux est primordiale.

Les questions de santé environnement posent des problèmes souvent complexes car multifactoriels. De ce fait, malgré une connaissance en constante évolution, les réponses sont difficiles à trouver et nécessitent la coordination de multiples moyens d’action. De plus, les enjeux de santé environnement concourent aux inégalités sociales de santé, très prégnantes en région.

Les facteurs de risques ne sont certainement pas encore tous identifiés, et les développements technologiques peuvent faire émerger des risques nouveaux dont les effets ne sont pas encore complétement maîtrisés (nanotechnologies, ondes magnétiques…). Une pathologie résulte fréquemment d’une exposition à plusieurs facteurs (par exemple le cancer du poumon est causé par une exposition au radon, ou au tabac et/ou à la pollution aux particules fines notamment). Il y a quelques rares exceptions comme le saturnisme? qui est directement lié à l’exposition au plomb, ou le mésotheliome de la plèvre, imputé à l’amiante.

Ce chapitre rappelle d’abord l’état de santé de la population du Nord Pas-de-Calais puis les principaux facteurs environnementaux susceptibles de l’impacter.

La présentation des enjeux de santé est structurée en trois parties :
- Les enjeux sanitaires, y compris les sujets émergents qui font l’objet de pages spécifiques : ils renvoient aux pollutions quotidiennes ou chroniques auxquelles les individus sont exposés et qui sont susceptibles d’impacter plus ou moins fortement leur santé à plus ou moins long terme ;

- Les enjeux de cadre de vie puisque le paysage et le bruit par exemple sont autant de paramètres concourant, sinon à notre santé, au moins au bien-être ;

- Les enjeux de sécurité : ils renvoient aux cas d’accidents ou événements ponctuels susceptibles de générer des blessés ou des décès.

Zoom1

En région Nord Pas-de-Calais, les difficultés liées à la santé se traduisent non seulement dans le quotidien des habitants mais sont objectivées par les indicateurs statistiques. À titre d’exemple, en 2012, le Nord Pas-de-Calais est la région en France où :
- Le taux de cancer est le plus élevé ;
- L’espérance de vie à la naissance est la plus faible : 75,4 ans pour les hommes (78,5 ans en France), 82,8 ans pour les femmes (84,8 ans en France) ;
- La mortalité est supérieure de 25 % à la moyenne nationale. [1]

[1INSEE, état Civil (données domiciliées), estimations de population

Zoom2

La préservation de la santé et la qualité de l’environnement sont intimement liées : un environnement de qualité contribue à préserver voire améliorer la santé. Améliorer la qualité des milieux (eau, air, sols), réduire les pollutions et les nuisances (bruit, insalubrité…), sont autant de moyens de maîtriser les facteurs hérités de notre histoire économique et sociale. Ainsi, la santé figure au premier plan des enjeux liés à la plupart des milieux et ressources de notre environnement.

  • Une région avec une mortalité corrigée des effets de l’âge supérieure de 25 % à celle observée en France métropolitaine

    Les phénomènes de mortalité sont fortement variables selon les territoires et les populations. La fréquence des décès varie également selon l’âge. L’Indice Comparatif de Mortalité (ICM) fait abstraction des effets d’âge pour pouvoir réellement comparer les territoires entre eux. Concrètement un ICM de 125 décrit une mortalité supérieure de 25 % à celle de la France métropolitaine, tandis qu’un ICM de 80 indique une mortalité inférieure de 20 % de la moyenne nationale.

    Sources : INSEE, RP 2010 exploitation principale, INSERM, Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès - CépiDc - Traitement Observatoire Régional de la Santé

  • L’environnement n’explique pas tout mais est un paramètre important

    La santé d’une personne est le résultat de conditions de vie et de travail qui interagissent avec ses caractéristiques individuelles tout au long de la vie.

    Source : DAHLGREN, Göran and WHITEHEAD, Margaret, 1991, Policies and Strategies to promote social equity in health. Institute of Future Studies. Stockholm (traduction)