Enjeu 2 : Production d’énergies renouvelables

Dernier ajout : 3 mai.

Re2L’augmentation de la production d’énergies renouvelables et de l’indépendance énergétique du NPdC est un enjeu pour :
- Réduire les émissions de gaz à effet de serre ;
- Disposer d’une forme d’autonomie énergétique ;
- Aider au développement économique.

Le gisement en énergie renouvelable est estimé à 31,04 TWh, pour une production de 6,2 TWh en 2013, soit 4,2 % de la consommation de 2013. L’objectif fixé par le SRCAE? est d’atteindre 11,8 % de part d’énergie renouvelable dans la consommation finale d’énergie en 2020.

En 2013, la première énergie renouvelable consommée reste le bois (3,0 TWh estimés) (pouvant provenir d’autres régions), suivi par l’éolien (1,1 TWh) qui a connu un fort développement sur les quatre dernières années (+ 50 %). Les pompes à chaleur, la valorisation électrique de la biomasse? ou les productions d’agrocarburants et de biogaz évoluent elles aussi positivement et contribuent sensiblement à l’augmentation de la production régionale.

Les potentiels éoliens, mais surtout solaires, biomasse et géothermiques restent encore largement à exploiter (cf. synthèse de l’état des lieux).

Par ailleurs, la production régionale d’énergies fossiles et fissiles atteint 45 TWh en 2013 mais, hormis 0,5 TWh environ produits à partir du gaz de mine, cette énergie provient de gisements de charbon, pétrole, gaz et uranium situés hors région Nord Pas-de-Calais et ne contribue pas à l’indépendance énergétique de la région.

__0__

Marges de progrès

Exemples : émissions de particules dans l’air pour la biomasse, impact paysager et sonore pour les éoliennes, bilan carbone pour les panneaux photovoltaïques…

Par exemple des réglementations spécifiques sont à étudier, des capacités d’investissement sont à développer et la question de l’acceptation sociale doit pouvoir être travaillée.

Zoom1

Concernant le développement du bois-énergie et conformément au plan de protection de l’atmosphère en région, il est recommandé, en priorité dans les zones où la qualité de l’air doit être particulièrement améliorée, de réduire pour le parc résidentiel, l’usage des foyers ouverts et appareils à foyers fermés antérieurs à 2002 et de mettre en place, pour le parc collectif et industriel, les meilleures techniques disponibles permettant de réduire les émissions de polluants (particules, Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP?), Oxydes d’Azote (NOX) et Composés Organiques Volatiles (COV?)).

  • Des énergies renouvelables disponibles à exploiter

    Sources : Ademe, SOeS, RTE, EDF, Observatoire Climat NPdC

  • Des secteurs propices à l’éolien, qui restent à exploiter production d’énergie éolienne en 2012

    Source : DREAL NPdC/SECLAT/DEC d’après SOeS, INSEE, ErDF

  • L’énergie solaire, un potentiel sous-exploité

    Source : Observatoire Climat NPdC