Zoom1

mercredi 10 juillet 2013

Modes de consommation et circuits-courts

19,4 % des exploitations agricoles déclarent en 2010 commercialiser une part de leur production en circuit court, contre 15% au niveau national. Cette pratique est de fait plus répandue dans les secteurs les plus peuplés. La SAU cultivée par ces exploitations représentent 17% de la SAU régionale. (RA 2010).

On entend par circuits courts plusieurs
types de commercialisation possibles, en
vente directe ou en vente indirecte.
- Ventes directes :
Ventes par le producteur directement au
consommateur : les ventes à la ferme ; les ventes par correspondance ; les ventes en tournées ou à domicile ; les ventes sur les marchés de détail.
- Ventes indirectes :
Ventes par le producteur à un intermédiaire
(c’est l’intermédiaire qui vend au consommateur) : ventes à des commerçants-détaillants ; ventes à la restauration collective.
(Source : Agreste Nord - Pas de Calais - N°3 - Nov. 2011)