Tourisme et Loisirs : de beaux atouts en région, un secteur qui se développe

Dernier ajout : 10 juillet 2013.

Le dynamisme touristique de la région s’appuie sur des sites de qualité et sur des capacités d’accueil dont profite surtout la clientèle professionnelle ou étrangère.

Si la région n’a pas la réputation d’être particulièrement ensoleillée, l’activité existe néanmoins et génère en moyenne 39 000 emplois salariés, classant la région au 9ème rang des régions françaises pour les emplois touristiques.
Les équipements touristiques de la région enregistrent en moyenne 13 millions de visiteurs par an attirés par :
- Des sites naturels de qualité comme celui des deux caps (1 million de visiteurs en 2013) ou le parc naturel régional Scarpe – Escaut ;
- De nombreux équipements culturels comme le Louvre Lens (821 000 visiteurs), Nausicaa à Boulogne-sur-Mer (586 000), le Palais des beaux arts de Lille (226 000), le Musée La Piscine de Roubaix (192 000), les sites de mémoire comme la nécropole Notre-Dame de Lorette à Ablin-St-Nazaire (198 000), le Centre historique minier de Lewarde (159 000), le Mémorial canadien de Vimy (97 000) ou les sites de loisirs comme la station touristique du Val Joly (330 000) et l’Aqualud du Touquet (288 000) ;
- De nombreux événements : braderies, carnavals, festivals, courses comme le Paris-Roubaix par exemple.
Les capacités d’accueil reposent sur 343 campings et 422 hôtels classés, avec un taux d’occupation de 54,6 %, 9ème rang national en 2013.
Si ce taux d’occupation apparait satisfaisant avec l’accueil de 3,8 millions de touristes, il convient toutefois de noter que la région n’accueille que de l’ordre de 2 % des nuitées nationales alors que son poids économique se situe plutôt entre 5 % et 6 %. De plus, l’activité hôtelière en région est marquée par le poids de la clientèle professionnelle (54 % des nuitées) et par des séjours courts (15ème région).
Enfin, si l’on compare le nombre de nuitées effectuées en région par des personnes extérieures à cette dernière (25 millions) au nombre de nuitées effectuées dans d’autres régions par des personnes originaires du Nord Pas-de-Calais (45 millions), la région se retrouve déficitaire de 20 millions de nuitées par an.
La région tire en revanche partie d’une clientèle étrangère importante (28 % des nuitées réalisées en hôtellerie et hôtellerie de plein air). Les britanniques représentent la première clientèle étrangère du fait de notre positionnement géographique. La prédominance britannique tend néanmoins à baisser depuis quelques années au profit des clientèles (par ordre décroissant) belge, allemande, hollandaise, italienne, polonaise, américaine et espagnole.

Zoom1

Sports de nature, quelques chiffres :

Environ 116 000 licenciés en sports de nature (sur 900 000 licenciés sportifs), mais peut-être 800 000 pratiquants en réalité.
- Randonnée équestre : 59 500 licenciés (licence obligatoire) ;
- Randonnée pédestre : 9 000 licenciés ;
- Fédération cycliste : 4 300 licenciés ;
- Voile : 10 000 licenciés ;
- Plongée : 4 800 licenciés.
Sources : DRJSCS 2012

Zoom2

Tourisme, loisirs, énergie et déplacements

La consommation énergétique française du secteur "Tourisme et loisirs" a augmenté de 60 % entre 1990 et 2007, passant d’environ 11 millions de giga-watts/heure à 18 millions (Source : Ceren-SOES?).

À titre d’illustration, la consommation d’énergie pour une représentation d’un spectacle vivant en 2013 est par exemple de 437 kilo-Watts/heure soit 39 €/heure pour une salle de 250 personnes (le Prato à Lille) ou de 5330 kW/h soit 480 €/heure pour une salle de 2000 personnes (l’Aéronef à Lille) [1].

Le recours à des groupes électrogènes diesel pour certains spectacles est aussi une source d’émissions de polluants dans l’air.

Par ailleurs, les visites et loisirs comptent pour près de 22 % de nos déplacements [2].

[1Source : DRAC Nord Pas-de-Calais

[2SRCAE 2009

Zoom3

Perspectives touristiques en région

Le Nord - Pas-de-Calais garde des marges de progression en matière d’activités touristiques et pourrait profiter à la fois des investissements majeurs réalisés ces dernières années (Louvre-Lens, Grand Stade de Lille…) mais aussi du volontarisme des politiques de commercialisation de la région (Région des Musées, publicité métro de Londres…) et de ses territoires (à travers la formalisation de la stratégie tourisme via les Contrats de Rayonnement Touristique). La région joue également une place croissante dans l’activité de tourisme d’affaires et Lille est désormais sur la carte des grands lieux d’accueil de manifestations d’affaires.

  • Les emplois touristiques en 2009

    Source Insee. CRT - Estimations de l’emploi salarié touristique

  • Près de 5 heures de loisirs en moyenne par jour, dominés par la télévision

    Utilisation quotidienne du temps de loisirs en Nord Pas-de-Calais (en minutes par jour)
    Source : enquête Emplois du temps - INSEE 2009-2010.