Saint-Omer

Synthèse des enjeux au regard de l’environnement

Dernier ajout : 3 mai.

Saint-Omer profite d’une situation géographique privilégiée à égale distance entre la métropole lilloise et la façade littorale. La zone connaît néanmoins une relative faiblesse de ses liaisons routières et ferroviaires avec Lille et Dunkerque.

Le niveau de revenu est plus faible dans le territoire du Pays de Saint-Omer que pour la moyenne régionale, avec des inégalités de revenus marquées. L’analyse multicritères de l’Indice de Développement Humain IDH-4 identifie par ailleurs des zones en difficulté sur Saint-Omer et dans les communes du Sud du territoire. L’agglomération de Saint-Omer est en outre confrontée à un repli démographique au profit des zones périurbaines. Dans les territoires de Fauquembergues et Fruges réside une forte proportion de ménages à faibles ressources. La question de la maîtrise des dépenses, notamment énergétiques (chauffage, déplacements), est ici importante.

Concernant les activités économiques, le territoire du Pays de Saint-Omer comprend l’un des plus forts taux d’emplois industriels en région, avec l’industrie du verre, du papier (qui régresse) et agroalimentaire (qui se développe).

En matière de santé, on observe la même répartition géographique que pour les revenus : l’Indice Comparatif de Mortalité (ICM) est dégradé à Saint-Omer et dans les communes du Sud du territoire.

Le Sud du territoire se distingue par l’importance des activités agricoles. Du point de vue environnemental, cet espace est confronté à des enjeux majeurs liés à la place des activités agricoles, à l’artificialisation des sols et à la gestion des enjeux environnementaux. Une gestion équilibrée de cet espace permettrait de mieux concilier ces finalités.

Les enjeux pour l’eau sont majeurs sur le territoire :

  • Véritable château d’eau régional, la nappe de la craie est localement surexploitée ;
  • Les vallées de l’Aa et de la Lys sont très sujettes aux phénomènes d’inondation ;
  • La grande zone humide? que constitue le marais Audomarois est reconnue internationalement et rend d’innombrables services.

Les enjeux de préservation des milieux naturels sont forts. Ils se concentrent essentiellement dans le marais de Saint-Omer (réserve de biosphère), sur le plateau d’Helfaut à Racquinghem et dans les forêts de Rihoult-Clairmarais et d’Éperlecques. Toutefois, une multitude de sites plus dispersés sont présents à l’Ouest du territoire.

Les enjeux paysagers sont conséquents étant donnés les différents sites remarquables et la spécificité du territoire.

Le territoire dispose de nombreuses opportunités de développement des énergies renouvelables (éolien, solaire, réseaux de chaleur, etc.).

Le Pays de Saint-Omer doit pouvoir s’appuyer sur plusieurs atouts pour assurer son développement durable, notamment sa qualité environnementale, ses dynamiques d’acteurs pour la valorisation du patrimoine culturel et touristique, le développement du port d’Arques et de la voie fluviale, le marais Audomarois, l’agriculture de proximité à haute valeur ajoutée et le développement de l’industrie agro-alimentaire.

  • Carte de synthèse des principaux enjeux de Saint-Omer