Lens - Liévin - Hénin - Carvin

Synthèse des enjeux au regard de l’environnement

Dernier ajout : 3 mai.

Un territoire en pleine mutation au coeur du bassin minier et des enjeux de développement durable de la région.

L’héritage minier de ce territoire le plus urbanisé du Nord Pas-de-Calais se traduit encore par une fragilité sociale très marquée et un environnement dégradé, mais également par des opportunités que les acteurs du territoire ont su saisir : classement UNESCO? du Bassin Minier, Louvre Lens, développement des activités de logistiques, cluster [1] des éco-entreprises qui relèvent progressivement les défis de la reconquête environnementale.

Concernant l’environnement, le territoire de Lens-Liévin-Hénin-Carvin concentre des enjeux forts qui se superposent souvent :

  • Artificialisation très forte (46,28 %) et rythme de consommation foncière qui reste soutenu ;
  • Présence de zones à enjeu pour l’eau potable, avec une qualité des eaux souterraines et des cours d’eau qualifiée de mauvaise ;
  • Épisodes de pollution atmosphérique fréquents et pollution de fond ;
  • Nombreuses sources d’émissions sonores ;
  • Milieux naturels réduits et fragmentés ;
  • Paysages affectés par des espaces dégradés.

Les friches et les terrils présentent de belles opportunités de reconquêtes pour l’habitat, les activités économiques et la reconstitution d’espaces naturels et de loisirs.

En matière de paysage, les paysages miniers sont progressivement remis en valeur, comme en témoigne notamment la reconnaissance obtenue auprès de l’UNESCO concernant le classement du bassin minier Nord Pas-de-Calais au patrimoine mondial de l’humanité.

L’habitat ancien très présent sur le territoire et la faiblesse des revenus des ménages concourent à ce qu’une forte proportion de ménages soit en situation de précarité énergétique. Cette situation détermine un enjeu lié à la diminution de la consommation d’énergie et de la facture énergétique.

Les indicateurs liés au développement humain (revenus, éducation, santé), inférieurs pour une grande partie de ce territoire à la moyenne régionale, confirment la fragilité sociale de ce territoire.

Le territoire a connu d’importantes mutations économiques : après la fin de l’exploitation minière, il s’est reconverti vers l’industrie automobile ; plus récemment l’économie s’est redéployée vers une économie tertiaire. La poursuite du développement de la logistique? et des éco-industries [2] (Delta 3, Euralogistic, CD2E, TEAM2) constitue une belle opportunité pour le territoire.

Parmi les territoires de l’ex-bassin minier, ce territoire est le plus intégré à l’aire métropolitaine de Lille et présente ainsi de meilleurs indicateurs strictement économiques que d’autres territoires similaires. Au demeurant, la saturation actuelle des réseaux de transport est susceptible à l’avenir de freiner cette intégration métropolitaine. Et ce dynamisme économique s’est paradoxalement accompagné d’une accentuation de la fracture sociale.

[1réseaux d’entreprises constitués majoritairement de PME et de TPE, fortement ancrées localement, souvent sur un même créneau de production et souvent sur une même filière.

[2entreprises qui produisent des biens et des services servant à mesurer, prévenir, limiter ou corriger les atteintes à l’environnement

  • Carte de synthèse des principaux enjeux de Lens - Liévin - Hénin - Carvin