Sambre - Avesnois

Air

Dernier ajout : 3 mai.

Synthèse des pressions régionales exercées sur l’air et le climat Une qualité moins dégradée, mais des sources d’émissions significatives.

La qualité de l’air apparaît moins défavorable dans le territoire de Sambre-Avesnois que dans les secteurs plus denses de la région. À titre d’exemple, le nombre moyen annuel de jours de dépassement pour les particules fines PM10? est compris entre 13 et 25 au niveau des deux stations suivies sur le territoire entre 2009 et 2013, alors que l’on observe régulièrement plus de 25 jours de dépassements ailleurs.

Avec 1,26 kt de PM10 émises en 2010, le territoire participe pour 6 % aux émissions régionales. Cela correspond à 9 kg/ha/an qui sont produits (contre 16 en moyenne régionale) et les émissions sont de l’ordre de 5 kg/individu/an comme au niveau régional.

Les enjeux de préservation de la qualité de l’air propres au territoire de Sambre-Avesnois sont liés :

  • Aux émissions agricoles indirectes de particules fines ;
  • Aux émissions du résidentiel tertiaire (liées notamment au chauffage bois qui sont élevées sur ce territoire (la combustion peu performante de bois non secs génère des poussières de manière importante)) ;
  • Aux sources d’émissions polluantes d’origine industrielle, quoiqu’en baisse, se situant essentiellement sur le secteur de la Sambre industrielle ;
  • À la part de transports routiers importante par rapport aux autres modes de transport en raison du manque d’alternatives modales attractives.