Flandre - Dunkerque

Ressources énergétiques

Dernier ajout : 3 mai.

Ressources Des enjeux conséquents liés à la fois aux besoins énergétiques importants de l’industrie et à la production d’énergies (renouvelables ou non) du territoire

Les deux principales unités de production d’électricité régionales sont localisées dans le territoire : la centrale nucléaire de Grave­lines (plus grande de l’Europe de l’Ouest - 36 640 GWh produits en 2010) et la centrale thermique DK6 de Dunkerque, première centrale à cycle combiné gaz mise en service en France (4 545 GWh en 2010).

Re1 La diminution des consommations et de la facture énergétiques constitue un enjeu fort compte-tenu du profil éner­gétique spécifique du territoire. En effet, l’industrie lourde et la sidérurgie consomment des quantités très importantes d’énergie. Par là-même, leur compétitivité est intimement liée au prix de l’énergie qui doit, dans l’idéal, être à la fois modéré et stable. D’autre part, la capacité du territoire à alimenter ces activités grâces à des énergies renouvelables est importante dans une perspective de développement durable.
A titre d’illustration, les consommations énergétiques des industries du territoire du SCOT? de Flandre Dunkerque repré­sentent plus de la moitié des consommations énergétiques industrielles régionales, avec 36,23 TWh de combustibles fossiles pour une consommation régionale de 57,4 TWh et 7,6 TWh d’électricité pour une consommation régionale de 17,8 TWh [1] .

Cela étant, il n’en demeure pas moins nécessaire de considérer les autres secteurs (transports, habitat, tertiaire…) avec attention : l’augmentation des coûts de l’énergie favorise la précarité énergétique des ménages, qui dépensent des sommes importantes pour se chauffer et se déplacer.

Re2Les productions d’énergies renouvelables et la récupération d’énergie fatale représentent également un enjeu important.
Le potentiel de développement des énergies renouvelables et de créations d’emplois liés est important. Le vent est une opportunité importante, et le potentiel éolien offshore et continental est avéré. La houle, les marées et les courants côtiers offrent des possibilités d’exploitation des énergies marines. Le potentiel de méthanisation est également présent, tout comme le potentiel d’énergie et de chaleur fatales des industries, qui est récupérable et valorisable.

A noter que le Centre de Valorisation Énergétique (CVE) de la Communauté Urbaine de Dunkerque valorise depuis 2007 les déchets résiduels. D’une capacité maximale de 86 000 tonnes par an, le CVE permet la production de 48 000 MWh d’énergie électrique. 35 000 MWh sont revendus chaque année à EDF, soient l’équivalent de la consommation d’énergie de près de 17 000 foyers [2].

Par ailleurs, la Communauté Urbaine de Dunkerque s’est fortement investie dans des actions en lien avec cet enjeu. Elle a reçu fin 2013 le label Cit’ergie, niveau Gold, pour les résultats démontrables et exemplaires de sa politique « énergie climat » portée dans le cadre de son plan climat territorial. Elle est ainsi la 1ère communauté urbaine de France titulaire du label Cit’ergie.

[1CEREN - données 2011

[2Dunkerque Grand Littoral

En savoir plus

Suggestions:Pour en savoir plus sur les consommations énergétiques http://www.observatoire-climat-npdc.org/fr/les-indicateurs/consommation-dénergie