Lille Métropole

Synthèse des enjeux au regard de l’environnement

Dernier ajout : 3 mai.

Le territoire lillois profite d’une situation géographique privilégiée au niveau européen grâce à des réseaux de transports terrestres (routiers, autoroutiers et ferroviaires) denses, à l’aéroport de Lille-Lesquin à vocation eurorégionale et au port de Lille, troisième port fluvial de France.

Structurée par une large agglomération qui s’est, au fil des décennies, densifiée et prolongée à la fois vers le nord avec un continuum de Lille jusqu’à Tourcoing, et vers l’est avec l’essor de Villeneuve d’Ascq, le territoire du SCOT? de Lille Métropole présente peu de zones naturelles.

Les territoires les moins denses, dans les Weppes, les Flandres ou la Pévèle, sont soumis à un phénomène de périurbanisation? (éloignement des fonctions emploi/services et résidentielles). Ce phénomène engendre une artificialisation des sols, notamment agricoles.

En contrepoint dans les espaces où l’artificialisation est prononcée, il apparaît paradoxalement plus aisé d’actionner des leviers pour promouvoir le développement durable : des éco-logements plus faciles à financer dans un marché immobilier axé sur des logements collectifs, des transports durables permis par la densité de population, une limitation de la consommation de foncier agricole associée à la reconstruction de la ville sur elle même grâce à la présence d’un gisement foncier à recycler (présence notamment de friches) à proximité de zones économiques demandées et valorisées…

Les enjeux environnementaux dépassent en outre le territoire. Ils sont rappelés ci-après et peuvent atteindre une dimension régionale et même interrégionale, notamment pour la gestion des ressources en eau et la qualité des nappes phréatiques, la pollution lumineuse, etc..

  • Les enjeux de ressources en eau sont particulièrement élevés tant pour la préservation des eaux souterraines (en mauvais état qualitatif pour la nappe de la craie et en mauvais état quantitatif pour la nappe des calcaires carbonifères) que pour la reconquête de la qualité des cours d’eau, fortement dégradés et présentant un mauvais état écologique et chimique.
  • L’amélioration de la qualité de l’air est un sujet majeur, avec un nombre de dépassements des valeurs journalières important pour les particules fines, impactant de manière forte la santé.
  • Malgré les faibles surfaces de milieux naturels, le territoire lillois présente une richesse écologique importante et des enjeux de préservation significatifs.
  • L’exposition aux ondes est un enjeu majeur avec la présence de très nombreuses infrastructures génératrices de nuisances sonores et la présence d’un maillage dense de lignes électriques. De plus la diminution de la pollution lumineuse est également un enjeu important.

Au coeur d’une aire métropolitaine de plus de 3 millions d’habitants, si l’on intègre non seulement l’ex-Bassin Minier, l’Arrageois, la Flandre intérieure ainsi que le versant Belge de « l’Eurométropole », la métropole lilloise concentre un nombre important d’emplois et d’habitants.

La modération des flux migratoires, la diminution des inégalités sociales entre les quartiers, la lutte contre l’étalement urbain et le développement d’un effet d’entraînement de création d’emplois rayonnant à l’échelle régionale constituent autant d’enjeux forts du développement durable pour ce territoire.

L’enjeu d’une gouvernance adaptée est majeur : placer les réflexions à l’échelle de l’AML (Aire Métropolitaine Lilloise) semble également nécessaire pour assurer la cohérence d’ensemble des démarches et les synergies.

Zoom1
1. Territoire lillois
Territoire lillois
Nous nommerons par souci de simplification « territoire lillois » dans ce texte le territoire du SCOT? au 01/01/2014 dont le périmètre correspond à l’arrondissement administratif de Lille. Celui-ci se distingue de sa principale composante institutionnelle, à savoir l’Etablissement Public de Coopération Intercommunal : MEL (ou Métropole Européenne de Lille), qui ne concerne qu’une partie du territoire du SCOT.
  • Territoire lillois

    Nous nommerons par souci de simplification « territoire lillois » dans ce texte le territoire du SCOT au 01/01/2014 dont le périmètre correspond à l’arrondissement administratif de Lille. Celui-ci se distingue de sa principale composante institutionnelle, à savoir l’Etablissement Public de Coopération Intercommunal : MEL (ou Métropole Européenne de Lille), qui ne concerne qu’une partie du territoire du SCOT.

  • Carte de synthèse des principaux enjeux de Lille Métropole