Lille Métropole

Ressources matières

Dernier ajout : 13 octobre 2015.

Les enjeux liés aux ressources matières Des enjeux de préservation du foncier agricole et de valorisation des déchets.

Le territoire du SCOT? de Lille Métropole possède encore 55 % de terres agricoles, majoritairement de très bonne qualité agronomique (contre 73 % en moyenne régionale).

Les exploitations agricoles sont généralement assez petites et sensibles aux diminutions de surfaces agricoles induites par l’étalement urbain. La moitié des exploitations comprend un élevage.

Le territoire possède donc un fort potentiel de développement d’une agriculture diversifiée, de proximité à haute valeur ajoutée.

L’enjeu de préservation de la qualité agronomique des sols est donc important sur ce territoire, notamment vis à vis des émissions de polluants atmosphériques.

Concernant la valorisation des déchets, la Métropole de Lille (MEL - Métropole Européenne de Lille) dispose de la double compétence collecte et traitement des déchets ménagers.

Avec son schéma global de gestion des résidus urbains et le tryptique « Jeter moins, trier plus, traiter mieux », la Métropole Européenne de Lille s’est engagée dès 1992 dans une démarche de développement durable.

Le territoire dispose de 17 nfrastructures chargées de traiter les déchets ménagers triés par ses habitants qui répondent à un objectif de performance et de préservation de l’environnement :

  • 2 centres de tri de déchets ménagers recyclables, à Halluin et à Lille-Loos, exploités par la Société Publique Locale (SPL) Triselec ;
  • 1 centre de valorisation organique (CVO) pour le traitement des biodéchets, à Sequedin, exploité par la société dédiée Carbiolane ;
  • 1 centre de valorisation énergétique (CVE) pour le traitement des déchets non recyclables, à Halluin dénommé ANTARES, exploité par la société Valnor ;
  • 11 déchèteries à Halluin, La Chapelle d’Armentières, La Madeleine, Lille, Marquillies, Mons-en-Baroeul, Quesnoy-sur-Deûle, Roubaix, Seclin et Tourcoing, exploitées par Esterra ;
  • 2 annexes de collecte.

En 2012, le tonnage de déchets collectés a été de 674 889 tonnes. Le taux de recyclage [1] a atteint 46,9 % et le taux de valorisation globale [2] 84,9 % [3].

[1ratio du tonnage expédié vers le tri et le recyclage (déduction faite des refus) sur le tonnage total pris en charge

[2ratio du tonnage total pris en charge déduction faite du tonnage envoyé en enfouissement sur le tonnage total pris en charge

[3Rapport annuel de la direction des résidus urbains de Lille Métropole