Flandre intérieure

Air

Dernier ajout : 13 octobre 2015.

Synthèse des pressions régionales exercées sur l’air et le climat Des émissions de polluants atmosphériques notamment liées aux transports routiers et au secteur résidentiel

Le territoire de Flandre Intérieure est moins soumis à la dégradation de la qualité de l’air que les territoires voisins de l’agglomération lilloise, du Dunkerquois ou de l’Artois.

Néanmoins, les pics de pollution de particules fines concernent également ce territoire étant donné sa proximité de territoires fortement émissifs et de par ses propres émissions.
Avec 1,1 kt de PM10? émises en 2010 [1], le territoire participe pour 6 % aux émissions régionales. Cela correspond à 18 kg/ha/an qui sont produits (contre 16 en moyenne régionale) et les émissions sont de l’ordre de 6 kg/individu/an (contre 5 au niveau régional).

[1Atmo 2010

  • Émissions de PM10, de NOX et de GES par secteur d’activité dans le territoire