Des transports à un carrefour européen

Dernier ajout : 10 juillet 2013.

En 2012, le Nord Pas-de-Calais comptait de l’ordre de 80 000 salariés dans le secteur du transport et de la logistique? (Direecte), pour une valeur ajoutée de l’ordre de 4 milliards d’euros (4.4 en 2011, INSEE?).

Les spécificités de la région, tant géographiques, démographiques qu’économiques induisent des besoins importants de déplacements de personnes, de transport de marchandises et de logistique?.
La région Nord Pas-de-Calais se situe au carrefour d’infrastructures majeures reliant les grandes métropoles du Nord-Ouest Européen : réseau autoroutier dense, accès TGV, connexion au réseau fluvial à grand gabarit.

De plus, la région possède des atouts importants à l’heure de la globalisation :
- L’aéroport de Lesquin (1,66 millions de passagers en 2013, en croissance) et, à proximité, ceux de Bruxelles, Charleroi et Roissy Charles de Gaulle ;
- Le tunnel sous la Manche ;
- Les ports de Dunkerque, Calais, Boulogne-sur-Mer et la proximité des grands ports belges et néerlandais (Anvers – Rotterdam en particulier).

Le trafic portuaire représente 12 millions de passagers, 82 millions de tonnes de marchandises dont 260 000 conteneurs via les ports en région (Source : Ports 2012).
Ce carrefour européen explique certes l’attraction exercée par la région pour l’implantation d’activités logistiques mais aussi l’importance des flux de transit qui traversent de part en part la région. Ces derniers contribuent, sans véritable contre partie pour le développement régional, à la saturation du réseau d’infrastructures (notamment routier) et génèrent des nuisances telles que la population de l’air.

Des besoins régionaux importants

La forme urbaine régionale à la fois multipolaire et
périurbaine diffuse, comprenant une aire métropolitaine qui englobe la métropole de Lille et le Bassin Minier, induit de nombreux déplacements internes, principalement routiers aussi bien de personnes que de marchandises.

La région constitue aussi un bassin de consommation générateur de flux importants :
- Les besoins en transports et logistique liés au commerce sont nombreux : approvisionnements, stockage et livraisons des plateformes et entrepôts des enseignes de la distribution, puis diffusion vers les points de ventes.
- Les nombreux bassins de vie nécessitent des dessertes urbaines et des solutions d’expédition de colis à destination des clients finaux ;
- Ce besoin de réponses logistiques est renforcé par une forte présence sur le territoire d’entreprises et d’activités de vente à distance et de e-commerce.

Le Nord-Pas de Calais est la 4ème région logistique de France en termes d’effectifs derrière l’île-de-France, les régions Rhône-Alpes et PACA. Elle compte environ 2 900
établissements de transports et de logistique, très majoritairement de très petite taille (inférieur à 3 salariés) (Source : CCI).

Mise en activité il y a près de 10 ans, Delta 3 est une plateforme logistique de 300 hectares au sud de la métropole lilloise. Ce site qui regroupe un terminal de transport combiné rail – route – voie d’eau, des bâtiments logistiques dernière génération et un centre de services est devenu l’un des principaux centres logistiques de la région.

Les pressions liées à l’activité logistique ne sont pas à ce jour identifiables spécifiquement, elles sont intégrées aux pressions des transports (génération de trafic et pressions inhérentes) et des commerces (occupation du sol notamment).

Zoom1

Quelques chiffres-clés :

Nos déplacements domicile-travail en région :
- 34 millions de km parcourus par an ;
- 21 km aller-retour par jour en moyenne en 2012, près d’un kilomètre de plus que la moyenne de Province (INSEE? 2007) ;
- Une distance moyenne domicile-travail en région qui est passé de 9,3 km en 1999 à 10,3km en 2006 (source INSEE).

Les flux de marchandises à destination ou origine de la région :
- La part modale des déplacements routiers est de 84 %, contre 12 % pour le ferroviaire et 4 % pour le fluvial ;
- 15,6 millions de tonnes-kilomètres sont générés en 2012 en région (hors fer et ports) dont 14,7 par la route (SoeS, 2012) ;
- 31 millions de tonnes transportées entre la région et ses régions partenaires françaises en 2012 (SOES 2012, hors fer et ports).

Le trafic portuaire représente 12 millions de passagers, 82 millions de tonnes de marchandises dont 260 000 conteneurs via les ports en région (Source Ports 2012).

Les transports collectifs urbains représentaient en 2009, 6.4% des trajets en région : (Sources SRCAE?, autorités régulatrices des transports urbains)
- Une offre de près de 75 millions de km en 2008 ;
- 226 millions de voyages réalisés en 2008.

Cartographie dynamique

À l'échelle régionale

  • Trafic mesuré terrestre 2010
    Navettes domicile / travail

À l'échelle d'une commune

  • Une région à un carrefour de l’Europe

    Source : Région Nord-Pas de Calais

  • Un trafic conséquent

    Trafic mesuré terrestre tous véhicules (2010)

  • Des navettes domicile / travail importantes
  • Répartition modales des voyageurs

    Source : Enquête mobilité et déplacement - Conseil Régional NPdC - Données 2009
    L’enquête montre que les déplacements de moins d’1 km sont majoritairement réalisés à pieds ou à vélo. Entre 1 et 3 km, la voiture commence à dominer, puis au delà de 3 km elle est très majoritairement utilisée.