Des émissions de polluants atmosphériques et de GES importantes

Dernier ajout : 31 janvier 2014.

Le trafic routier (automobiles et poids lourds) est l’un des principaux émetteurs de pollution atmosphérique en région, avec 59 % des émissions pour les NOx et 22 % pour les PM10?.

Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport représentent 19 % des émissions régionales en 2011.

Le secteur des transports constitue le principal émetteur de NOx avec 62 000 tonnes émises au niveau régional en 2008. Ces émissions sont, pour plus de la moitié (de l’ordre de 52 % soit près de 32 kt), dues aux poids lourds (dont la motorisation est quasi-exclusivement diesel) et en second lieu aux voitures particulières (33 % soit 20 kt). La part des véhicules utilitaires est plus faible (moins de 15 %, soit 8,6 kt) et celle des deux roues anecdotique.

D’autre part, le secteur routier constitue le 3ème émetteur de PM10? (22 %) après le chauffage des logements et l’industrie.

Avec plus de 6 100 tonnes émises, les émissions de PM10 sont dues :
- À la combustion des carburants, pour 2 417 t (essentiellement par les moteurs diesel qui représentent 97 % de ces émissions) : véhicules particuliers (45 %, soit 1 080 t), véhicules utilitaires (29 %, soit 694 t) et poids lourds (26 %, soit 619 t), deux roues (24 t) ;
- À l’usure des pneus et des plaquettes (931 t) ;
- À l’usure des routes (470 t) ;
- Mais également au ré-envol des particules fines du fait de la circulation routière, qui représente 1 900 tonnes de PM 10 par an (que le graphique ci-contre ne mentionne pas).
Les émissions liées aux autres transports (ferroviaire et fluvial) ne sont que de 400 tonnes.

Les émissions liées aux transports maritimes, mal connues, ne sont pas intégrées à ces estimations. Des questions se posent notamment pour les particules, les oxydes de soufre et les oxydes d’azote.

Zoom1

Le secteur est le 2ème émetteur de GES? en région, avec 7,65 Mteq CO2 émises en 2008 (SRCAE?), en augmentation de 23 % entre 1990 et 2008. En 2011, la part des émissions de GES liées au transport est estimée à 19 % (Source NORENER).
Le transport de personnes a émis, en 2008, 4,45 Mteq CO2 soit plus de la moitié des émissions du secteur et 10 % des émissions totales régionales.

Zoom sur les navettes domicile-travail

Les nordistes émettent plus de CO2 que la moyenne en province :
- 1,12 tonnes de CO2 annuellement rejetées dans l’atmosphère par les navettes régionales, soit 7,9 % des émissions en province, ce qui en fait la 3ème région émettrice après Rhône-Alpes et PACA (hors Île de France) ;
- 697 kg CO2 émis par navetteur? par an, soit 4 % de plus qu’en moyenne hors Île de France.
Malgré une urbanisation importante, les trajets sont plus longs du fait d’une structuration du territoire en multiples pôles favorisant les navettes inter-agglomérations. Le drainage quotidien est notamment important sur le secteur lillois.

Les effets de la congestion routière entraînent d’importantes sur-émissions liées à la multiplication des phases freinage - accélération et aux effets "stop and go".
Source : INSEE? 2012

  • Plus de 50 % des émissions régionales de NOX liées au transport routier sont dues aux poids lourds

    Répartition des émissions estimées de NOX pour le secteur du transport par route (personnes et biens) en 2008.
    Source : inventaire ATMO Nord Pas-de-Calais

  • La combustion des carburants notamment des voitures particulières est la principale source d’émissions de PM 10 par les transports

    Répartition des émissions estimées de PM10 pour le secteur du transport routier (personnes et biens) en 2008.
    Source : inventaire ATMO Nord Pas-de-Calais

  • Le gazole, principal combustible émetteur de NOX et PM10

    Répartition des émissions de NOX et PM10 par type de combustible
    Source : inventaire ATMO Nord Pas-de-Calais

  • Efficacité environnementale des différentes types de transports de marchandises