Artois

Air

Dernier ajout : 3 mai.

Synthèse des pressions régionales exercées sur l’air et le climat Une qualité de l’air à restaurer

Les journées de dépassement du seuil légal de 50 μg/m3 de poussières fines sont assez nombreuses. On relève en moyenne entre 20 et 35 jours de dépassements par an au niveau des deux stations de mesures implantées dans le territoire du SCOT de l’Artois [1].

Avec 1,2 kt de PM10? émises en 2010, le territoire participe pour 6 % aux émissions régionales. Cela correspond à 19 kg/ha/an qui sont produits (contre 16 en moyenne régionale) et les émissions sont de l’ordre de 4 kg/individu/an (contre 5 au niveau régional).

Les principales sources d’émission de polluants atmosphériques recensées sur le territoire sont :

  • Les émissions de poussières fines dues à la combustion de charbon, fuel et bois (foyers ouverts notamment) ;
  • La circulation automobile, avec des émissions importantes en oxydes d’azote (NOX) et en poussières en suspension, qui peuvent provoquer des phénomènes photochimiques (création d’ozone) ;
  • Des établissements industriels émetteurs de polluants atmosphériques : aciérie, entreprises des secteurs de l’agroalimentaire, de la mécanique, de la plasturgie, des traitements des déchets.

[1Atmo

  • Émissions de PM10, de NOX et de GES par secteur d’activité dans le territoire