Le climat en évolution

Dernier ajout : 11 juin 2014.

Sous l’effet des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES?), auxquelles le Nord Pas-de-Calais contribue, la concentration des GES dans l’atmosphère a considérablement augmenté depuis 1950, ce qui a pour effet de modifier le climat.

En effet, la régulation naturelle qu’offrent les végétaux et les océans est devenue insuffisante pour absorber ces émissions compte-tenu de leur importance.

La lutte contre les émissions de GES? est devenue un sujet majeur au niveau mondial. Toutefois, nous ne savons pas dans quelle mesure la prise de conscience se traduira concrètement et permettra de revenir à des émissions compatibles avec les capacités de régulation naturelle de la planète et notamment des océans.

Or, même si nous parvenions à limiter suffisamment les émissions de GES, la concentration en CO2, la température et le niveau de la mer continueront à croître pendant plusieurs décennies en raison de la grande inertie du système climatique planétaire. Par exemple, le niveau de la mer continuera à augmenter à cause de la dilatation thermique très progressive de la couche océanique superficielle et de la fonte des glaces terrestres sous l’effet des hausses de températures.
Ainsi, il est acquis que même si nous diminuions immédiatement les émissions de 20 % par rapport à 1990, la température augmenterait tout de même de 2 °C d’ici la fin du siècle.
Par conséquent, il convient d’évaluer dès maintenant les impacts actuels et futurs du changement climatique sur nos systèmes régionaux (activités, gestion des territoires, de la nature, agriculture…) afin de pouvoir s’y préparer.

Des projections climatiques, traduites des projections du GIEC?, ont été élaborées en Nord Pas-de-Calais par Météo-France selon les scénarios du GIEC, B1 (optimiste), A1B (médian) et A2 (pessimiste).

Les températures moyennes devraient s’élever de + 1 à 3 C° d’ici 2080, selon les différents scénarios, par rapport au climat de référence 1971-2000.

Les précipitations devraient, elles, baisser à l’horizon 2080 mais avec des disparités et une variabilité saisonnière importante. Dans un premier temps les pluies hivernales devraient légèrement augmenter pour baisser à partir de 2050 alors que les pluies estivales devraient être à la baisse dès 2030.

Enfin l’élévation du niveau de la mer devrait atteindre entre + 40 cm à + 1 m à l’horizon 2100. À Dunkerque, les relevés indiquent une hausse du niveau de la mer de 9,04 cm entre 1956 et 2013. La vitesse moyenne d’élévation se situe à 1,6 cm / décennie sur la période, avec une tendance progressive à l’accélération.

Zoom1

Le climat sous nos latitudes a d’ores et déjà connu une évolution.

La température moyenne annuelle s’est élevée de 0,9 à 1°C en Nord Pas-de-Calais depuis 1850.
À Lille, on note une tendance à la hausse de +1.37 °C entre 1955 et 2013.
À Boulogne-sur-Mer, le niveau de la mer a augmenté d’environ 20 cm entre 1940 et 2010.
À Dunkerque, c’est 9.04 cm d’augmentation entre 1956 et 2013.

La fiche synthèse GES? (p109) rappelle les émissions régionales, et les contributions des différents secteurs.

Zoom2

Attention à ne pas confondre : le changement climatique, tendance de fond qui ne se détecte que sur un historique d’au moins 20 ans, avec la variabilité climatique naturelle, phénomène qui engendrent des variations parfois fortes autour d’une moyenne entre deux années consécutives. Tous les phénomènes extrêmes ne peuvent pas être attribués systématiquement au changement climatique.

  • Une témpérature moyenne qui augmente quelque soit le scénario

    Source : Météo-France

  • Des variations sur les territoires

    Source : Météo-France pour la DATAR, 2011

  • D’ici 2080, le climat de Lille pourrait se rapprocher progressivement de celui de villes du sud de la France !

    Carte des analogues climatiques de Lille aux horizons 2030, 2050 et 2080 réalisée par la DREAL NPdC à partir des travaux de Météo-France "Fourniture d’indicateurs pour caractériser le changement climatique", DATAR 2010

  • Evolution du niveau de la mer entre 1956 et 2013 à Dunkerque

    Sources : Observatoire à partir de SHOM, FEFMAR, SHONEL