Grand Douaisis

Enjeux transversaux de développement durable

Dernier ajout : 3 mai.

Sur le plan démographique, selon l’INSEE?, la population du Grand Douaisis, après avoir connu une baisse entre 1975 et 1983, voit sa population augmenter de manière comparable à la population du Nord Pas-de-Calais. Le Grand Douaisis est marqué par une croissance du nombre de ménages due au vieillissement de la population et aux phénomènes de décohabitation.

Le Douaisis connaît un relatif rajeunissement, avec une légère baisse des séniors et en parallèle l’installation de jeunes ménages venus de l’agglomération lilloise.

Le territoire présente une exposition plus marquée aux situations de précarité qu’en moyenne régionale. Les ménages résidant à Douai et dans le bassin minier présentent en moyenne un niveau de ressources plus faible. L’enjeu de maîtrise des budgets liés à l’environnement (cf. chapitre Enjeux transversaux) est donc particulièrement fort sur ce secteur : coûts des énergies, de l’eau, des catastrophes naturelles, etc..

Une analyse complétée sur d’autres dimensions du développement humain, comme les parcours éducatifs et les difficultés sanitaires, confirme le cumul de difficultés dans la zone périphérique de Douai et dans le bassin minier.

En matière de santé, avec un indice comparatif de mortalité (ICM) de 134 pour les hommes et 127 pour les femmes du Douaisis, le secteur présente une mortalité corrigée des effets d’âge supérieure de 34 % pour les hommes et 27 % pour les femmes à celle observée en France métropolitaine (où l’ICM est de 100 par définition). Le Douaisis est plus vulnérable que la moyenne régionale qui indique des ICM respectivement de 129 et 122 [1].

L’enjeu de santé est donc particulièrement fort sur ce territoire. Or l’importance de ce qu’on appelle les déterminants économiques, sociaux, culturels et environnementaux, est primordiale (cf. chapitre Santé, sur les enjeux sanitaires en lien avec l’environnement). Les questions de santé environnement posent des problèmes souvent complexes car multifactoriels. Néanmoins, la préservation de la santé et la qualité de l’environnement sont intimement liées : un environnement de qualité contribue à préserver voire améliorer la santé.

Opportunités économiques

Le Grand Douaisis se situe au carrefour géographique des axes Nord-Sud et Est-Ouest. Il dispose d’axes de transports routiers et ferroviaires performants. Selon la Direccte, le territoire est caractérisé par un savoir-faire technologique ainsi que par une culture industrielle forte. La recherche est performante et ouverte sur l’industrie (École des Mines, Université d’Artois). De grandes entreprises s’implantent sur le secteur.

Le Grand Douaisis reste soumis à une forte dépendance vis à vis de l’industrie automobile et des grands groupes.

Le territoire est plus industrialisé que la région et il en est de même pour les services non marchands. Dans les secteurs concurrentiels, l’activité la plus importante ou plus développée qu’en moyenne est l’industrie automobile (12 % des emplois du territoire). Dans le tertiaire, il s’agit du commerce de détail (10 %). La répartition des emplois par catégories socio-professionnelles fait ressortir une prépondérance d’ouvriers qualifiés, 18 % contre 15 % pour l’ensemble des zones d’emploi. Les emplois de qualifications supérieures sont en revanche moins développés.

La proximité immédiate de la plate-forme multimodale de Dourges est une opportunité pour le secteur. En outre, le développement et la spécialisation de la gare de triage de Somain dans les matières dangereuses, l’existence de l’éco-quartier du Raquet et le développement de l’éco-construction, le développement de la filière des éco-entreprises et d’un pôle d’excellence éco-activités et éco-entreprises sont autant d’avantages pour le Grand Douaisis. L’intégration dans l’aire métropolitaine de Lille est également une opportunité forte.

Les activités économiques liées à la réhabilitation des friches, à la restauration de la qualité des eaux, à la rénovation énergétique par exemple sont susceptibles de créer de nombreux emplois et opportunités.

Ainsi, le Grand Douaisis bénéficie de l’un des taux les plus importants en région de postes salariés dans les métiers de l’économie verdissante? (15 611 emplois, soient 23,5 % pour une moyenne régionale de 18,2 %) et de 654 emplois dans l’économie verte [2]. [3] [4]

[1INSEE et ORS

[2INSEE - chiffres 2010

[3Les espaces du Nord Pas-de-Calais – Diagnostic et dynamiques – Tome 2 Fascicules territoriaux – INSEE 2014

[4Trajectoire socio-économique de la zone d’emploi de Douai – Direccte Nord Pas-de-Calais – Décembre 2014

  • Une mortalité supérieure à la moyenne régionale, elle-même supérieure à la moyenne nationale
  • Des revenus plus bas qu’en moyenne régionale

En savoir plus

Suggestions:Trajectoires socio-économiques des territoires du Nord - Pas-de-Calais (DIREECTE) http://www.nord-pas-de-calais.direccte.gouv.fr/Trajectoires-socio-economiques-des