Cambrésis

Sols

Dernier ajout : 3 mai.

Synthèse des pressions régionales exercées sur les sols
Des espaces agricoles de grande qualité à préserver, de nombreuses cavités souterraines

S1 Le Cambrésis dispose de surfaces agricoles importantes, à hauteur d’environ 83,5 % de son territoire, et de grande qualité agronomique. Un peu plus de 12 % du territoire sont constitués de surfaces artificialisées. Les espaces naturels occupent donc une surface restreinte. Le rythme d’artificialisation est de 87 ha/an, soient 0,10 % de son territoire (contre 0,14 % pour la région), avec un rythme qui s’est accéléré depuis 40 ans [1].
La pression sur les espaces agricoles est liée à la péri-urbanisation et aux activités économiques tertiaires et industrielles notamment dans le secteur de Cambrai.

S2 29 sites BASOL? pollués ou potentiellement pollués sont recensés dans le Cambrésis. Les surfaces de friches polluées recensées en 2009 sont modestes (42,6 ha) [2].
D’autre part, l’aérodrome de Cambrai-Niergnies dispose d’opportunités foncières, faisant l’objet de plusieurs projets à l’étude, comprenant une centrale photovoltaïque.

S3 Par ailleurs, le territoire est l’un des plus fortement concernés par les risques d’effondrements de cavités souterraines avec 65 communes impactées.

S4 Les risques concernant le ruissellement et l’érosion des sols sont également élevés.

[1SCOT

[2SIGALE

  • Une artificialisation à contrôler
  • Un territoire agricole avec de nombreux risques d’effondrement de terrain