Des milieux marins encore mal connus

Dernier ajout : 27 avril 2013.

Le milieu marin présente des écosystèmes remarquables accueillant des espèces spécifiques. Leur connaissance s’améliore, il sera bientôt possible de juger de leur état de conservation.

L’espace maritime régional se caractérise par une faible profondeur. Il est animé par des courants forts et marqué par un marnage important (différence de hauteur d’eau mesurée entre les niveaux de pleine et de basse mer). Cela engendre de larges estrans utilisés comme zone d’alimentation par les oiseaux à marée basse et par les poissons plats à marée haute.

Ces caractéristiques contribuent à la présence d’habitats remarquables abritant des espèces inféodées. On peut citer parmi ces habitats remarquables :
- Des Ridens rocheux? à 15 milles (27,8 km) au large de Boulogne-sur-Mer ;
- Des dunes hydrauliques, formées par l’action des courants, au large de Boulogne-sur-Mer et Dunkerque ;
- Des falaises rocheuses des Caps qui hébergent, sous la limite des basses mers, le seul site important de laminaires (grandes algues brunes) de la région ;
- Et les nombreux bancs sableux de la façade sur la mer du Nord : les bancs des Flandres, régulièrement émergés, servent de reposoirs pour les phoques.

Il est prématuré de juger de l’état de conservation de ces écosystèmes, les indicateurs nécessaires à leur évaluation étant lacunaires. Seules les ceintures de laminaires font l’objet d’un suivi depuis 2010 dans le cadre de la Directive européenne sur l’eau. Les observations indiquent un peuplement en mauvais état écologique et un habitat en régression sur l’ensemble du littoral de la Manche.

Zoom1

Les marsouins : une population en augmentation dans la région
La population de marsouins communs, bien que constante à l’échelle européenne, est en augmentation sur les côtes du Nord Pas-de-Calais. Ceci serait dû à un déplacement des individus depuis le nord-est vers le sud-ouest de la mer du Nord, conséquence supposée de la diminution des proies ou d’une migration vers un environnement plus favorable.

  • Flore typique des Ridens rocheux au large de Boulogne-sur-Mer

    source : AAMP

  • Marsouins et phoques sur bancs de sable au large de Leffrinckoucke

    photo : OCEAMM

  • Échouages de marsouins sur le littoral Nord Pas- de-Calais

    Source : réseau national
    d’échouage, UMS Pelagis de
    l’université de la Rochelle.

  • Pingouin torda observé en hivernage au large de Boulogne-sur-Mer

    Source : Gregory Lepoutre
    (2007)

Pour en savoir plus

Site Internet
Agence des Aires Marines Protégées : « www.aires-marines.fr»
Ifremer : « www.ifremer.fr»
Observatoire de la biodiversité : « www.observatoire-biodiversite-npdc.fr»
Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences de Wimereux "http://log.univ-littoral.fr"
Documents
Parc Naturel Marin : Richesses des estuaires picards et de la mer d’Opale, 2011
Inventaire et étude écologique des mammifères marins de la façade maritime Nord - Pas-de-Calais ; OCEAMM, Biotope et Picardie Nature, 2013
Atlas des habitats et des ressources marines de la manche orientale, CHARM, Ifremer.