Commerces et services : les secteurs qui offrent le plus d’emplois en région

Dernier ajout : 10 juillet 2013.

Le Nord Pas-de-Calais a connu une montée en puissance des activités de commerces et services qui représentent aujourd’hui 76 % de sa valeur ajoutée.
Ce poids a fortement progressé en 20 ans puisqu’il était de 60 % en 1990.
La région se positionne en 4ème place en valeur ajoutée, derrière l’Ile-de-France, Rhône-Alpes et PACA (Source : INSEE? et Direecte).

Fin 2012, les services, privés et publics, et le commerce employaient plus de 1 million de personnes (406 000 pour les services marchands, 182 000 pour le commerce, 168 000 emplois privés dans les secteurs non marchands et 322 000 dans les fonctions publiques (voir fiche pédagogique Travailler)).

En moins de 20 ans, les emplois dans les services se sont fortement accrus. Ils ont gagné plus de 184 000 emplois et leur poids dans l’emploi privé total est passé de 34 % en 1993 à 47 % en 2010. Toutefois, ce poids reste encore un peu en dessous de celui affiché au niveau national (50 %).

Parallèlement, le commerce a également été créateur d’emplois (près de 20 000).

Longtemps région phare de la vente à distance, le Nord Pas-de-Calais compte de grands noms tels que Redcats ou le groupe Trois Suisses international. Elle abrite également des grandes enseignes de la distribution comme le siège social d’Auchan ou encore de Décathlon et compte près de 2 700 commerces de plus de 300 m² [1].

Le nombre de postes de travail salariés en région dans l’économie potentiellement verdissante est évalué à 133 100, soit 55,4 % des métiers verdissants? [2].

[1Source : CCI

[2Source : INSEE 2010

Zoom1

Secteur tertiaire, commerces, services… De quoi parle-t-on ?

Le secteur tertiaire recouvre un vaste champ d’activités qui va du commerce à l’administration, en passant par les transports, les activités financières et immobilières, les services aux entreprises et services aux particuliers, l’éducation, la santé et l’action sociale [1].

Ce chapitre "Commerces et services" s’attache à décrire les pressions exercées par ce secteur, hormis celles des activités de transports décrites dans un chapitre spécifique.

Néanmoins, le périmètre du secteur peut différer légèrement selon les sources de données utilisées pour décrire les pressions. Le champ des activités tertiaires considérées est ainsi précisé au cas par cas.

[1Source : INSEE

Zoom2

Le secteur tertiaire correspond aux 9 sections suivantes de la nomenclature d’activités française [1] :
- Commerce, réparations automobile et d’articles domestiques,
- Hôtels et restaurants,
- Transports et communications,
- Activités financières,
- Immobilier, location et services aux entreprises,
- Administration publique,
- Education,
- Santé et action sociale,
- Services collectifs, sociaux et personnels.

[1NAF rév. 1, 2003

  • Commerces et services : une forte croissance de la valeur ajoutée depuis 1990 en région

    Évolution de la valeur ajoutée dans le temps des secteurs tertiaire
    marchand et non marchand (en millions d’euros)
    Source : INSEE

  • Très forte augmentation des effectifs dans les services (notamment aux entreprises)

    Source : Pôle emploi

  • Répartition des effectifs salariés des services et du commerce Nord Pas-de-Calais

    Source : URSSAF (2012)