Enjeux relatifs aux ressources minérales et aux déchets

Dernier ajout : 3 mai.

Rm3 L’exploitation durable des ressources minérales est en jeu

Les travaux menés dans le cadre de l’élaboration du Schéma Interdépartemental des Carrières ont montré que les ressources de roches massives facilement utilisables peuvent s’épuiser à l’échelle d’un siècle [1]. Pour réguler la vitesse de consommation de cette ressource, l’exploitation des carrières est encadrée par une production annuelle maximale et une quantité globale pouvant être extraite (arrêté préfectoral).

Par ailleurs, l’exploitation de carrières s’accompagne de la consommation de milieux (naturels et agricoles) et présente plusieurs impacts potentiels (gestion des eaux d’exhaure [2], émission de poussières, bruit…).

Ces deux conséquences justifient la pertinence d’un enjeu d’exploitation durable des ressources minérales qui peut lui-même être décliné en deux sous-enjeux :

- Maîtrise des prélèvements (qui implique des besoins moindres grâce notamment au recyclage et à l’économie circulaire (cf. enjeu 4 ci-après) ;

- Préservation de l’environnement et du cadre de vie lors de la création et de l’exploitation des carrières.

Quelques chiffres clés :
- Réserves autorisées à l’exploitation en calcaires durs et marnes [3] : 710 millions de tonnes.
- Prélèvements annuels de ressources minérales en région, de l’ordre de 20 millions de tonnes (tous types de roches confondus.)

Rm4 La valorisation matière des déchets comme enjeu à plusieurs titres

Le recyclage des déchets permet de diminuer le recours aux ressources, notamment minérales et énergétiques, et contribue à la création de nouvelles activités économiques. En amont, c’est à dire avant que les déchets ne soient collectés, le réemploi [4] et la réutilisation d’un produit usagé, voire sa régénération [5] permettent de limiter le besoin en matières premières.

[1La disponibilité des ressources minérales (comme les roches ou granulats destinés à la construction) est limitée par la combinaison de différents facteurs : abondance de la ressource, qualité des matériaux, nuisances engendrées par l’exploitation…

[2Eaux rencontrées lorsqu’une carrière est ouverte ou approfondie dans une formation minérale aquifère : l’exploitation nécessite alors le pompage (et l’évacuation) de ces eaux.

[32008, DREAL BRGM

[4Fait d’utiliser à nouveau pour le même usage ou un usage différent un objet, après une réparation ou une remise à l’état neuf

[5le déchet, après transformation, retrouve les mêmes caractéristiques physico-chimiques et peut être utilisé comme une matière vierge

Zoom1

À titre d’illustration, on peut rappeler que parmi les 6,4 Mt de déchets admis pour traitement en région en 2012 :
- 34 % ont fait l’objet d’une valorisation matière (recyclage) ;
- 19 % ont été accueillis en plateforme de regroupement et prétraitement avant valorisation ;
- 16 % ont fait l’objet d’une valorisation énergétique (on utilise le pouvoir calorifique du déchet en le brûlant et en récupérant cette énergie sous forme de chaleur ou d’électricité).

Ces chiffres ne tiennent pas compte de la majorité des déchets du BTP qui est directement réutilisée (12,5 Mt recyclées sur 14 Mt de déchets - estimation en 2004 qui sera actualisée dans le cadre de l’élaboration du plan interdépartemental des déchets du BTP initié fin d’année 2013).

Zoom2

Zoom sur la gestion des sédiments fluviaux

VNF est engagé depuis plusieurs années dans des expérimentations visant à valoriser les sédiments fluviaux vers des filières très consommatrices de matières premières (béton, graves).

Le développement de filières de la valorisation des sédiments issus de la voie d’eau (ré-exploitation des terrains de dépôts) permettrait :
- De limiter les besoins en zone de stockage et donc la consommation d’espaces agricoles ;
- De reconvertir certains sites (terrains de dépôts) en terrain agricole ;
- De limiter les prélèvements de matière première en carrière (sédiments = matière première).

  • Parts des déchets valorisés selon les activités régionales

    Sources : GEREP 2012, DDTM [1], SATEGE 2011 [2]

  • Carrières du boulonnais

    Photo : Sophie & Laurent Mayeux Photographies

En savoir plus

Suggestions:cf. remarques CGDD : -> prévoir un encart pour insister sur le fait que les ressources minérales ne sont pas renouvelables + prévoir une explication sur les eaux d’exhaure des carrières