DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages des dunes et estuaires d’Opale

Paysages de ville

jeudi 9 juin 2011


Le parc d’attraction de Bagatelle

Véritable institution locale, le parc d’attraction de Bagatelle
alimente les sorties familiales depuis 1955.

Implanté entre Merlimont, Rang-du-Fliers et Berck, ce site de 26 hectares tente de maintenir son rang, face à la concurrence belge et au géant parisien ou plutôt américain …

Le port d'Étaples
Le port d’Étaples

Berceau de l’or bleu évoqué dans la phase diagnostic, les villes de ce
Grand paysage sont toutes issues d’aventures humaines, somme toute
assez récentes !

Seule Etaples possède une histoire très ancienne remontant au grand
port romain de Quentovic, d’ou appareillent les bateaux vers l’Angleterre.
L’origine de sa création sur la rive droite de l’estuaire de la Canche est
également la raison de son déclin dans la seconde partie du XXème
siècle. L’ensablement de l’estuaire dû principalement aux développements
des infrastructures en amont et en aval, condamne le devenir portuaire
d’Etaples, au profit de Boulogne-sur-mer. Etaples reste toutefois
marquée par les grandes périodes de son histoire encore visibles dans le
tracé de ses rues et dans l’architecture typique des maisons basses de
pêcheurs aux lucarnes prépondérantes. Ces cinquante dernières années
et peut-être également les vingt prochaines ont totalement bouleversé
les franges de cette « ville-port patrimoniale », au profit d’une urbanisation
galopante à la fois banale et peu respectueuse du cadre environnemental
Nord et Est.

La station médicale


C’est grâce à la volonté de « la Marianne Toute Seule », veuve ayant accueilli quelques enfants fébriles à partir de 1844, que va naître le destin médical de Berck.

Les bienfaits de l’air iodé transforment bientôt la pension de famille en Hôpital maritime en 1861, puis en Grand Hôpital en 1869.

Spécialisé notamment dans les traumatismes osseux, Berck figure parmi les plus importantes stations médicales de France.

Les autres « phénomènes urbains » sont tous issus de petits villages soit
côtiers, soit situés à quelques encablures de la mer. Du Nord au Sud,
Hardelot-Plage, Ste Cécile-Plage, Le Touquet Paris-Plage, Stella-Plage
et Merlimont-Plage émanent toutes de créations in situ, imaginées par
des « investisseurs aventuriers », désireux de promouvoir (et de profiter)
de la nouvelle « vague » de la fin du XIXème siècle : « le bain de mer »
 ; John Witley pour Hardelot et Le Touquet, Louis Sapin pour Stella
Plage…

Véritable laboratoire urbain et architectural, la création des stations
balnéaires a connu trois grandes phases de réalisation. Le premier
temps consiste à expérimenter les possibilités d’habiter en bord de mer ;
maîtriser le sol et les conditions climatiques représentent un véritable défi
pour les aventuriers bâtisseurs de l’époque. Après avoir expérimenté les
formes les plus audacieuses, la deuxième période consiste à importer
des modèles qui fonctionnent déjà ailleurs ; pan de bois normand, pagode
chinoise, château fort, mais aussi les modèles urbains du boulevard, de
l’esplanade… Enfin après avoir testé et copié, le temps de l’adaptation
des formes existantes aux exigences locales donne enfin naissance à
une architecture spécifique particulièrement séduisante !

Un socle pour ancrer la bâtisse dans le sol, une silhouette lisible pour se
différencier des voisins, des jeux d’épaisseurs (balcons, bow-windows,
boîtes à vues…) pour voir et être vu, des matériaux nobles qui résistent
aux rigueurs climatiques façonnent une architecture parlante, qui exprime
son appartenance au lieu. Les formes urbaines participent également à
cette démarche partagée entre la volonté de se protéger du vent et celle
de se montrer. La digue, mais aussi toutes ces trames urbaines allant du
damier pour Le Touquet à « la nouille » pour Hardelot, en passant par
le rayonnement pour Stella et l’artère majeure pour Merlimont, émanent
de cette même préoccupation. Souvent synonymes de catastrophes
écologiques « à but lucratif », ces stations balnéaires n’en demeurent pas
moins des lieux et des productions architecturales et urbaines de qualité
et des stations fort agréables à vivre.

L’histoire de Berck est à la fois plus urbaine et également très liée à
l’aspect sanitaire du bain de mer. D’abord port de pêche florissant
organisé autour de sa flottille d’échouage, le destin de Berck bascule
grâce au bienfait médical de l’air marin. Berck ne se cantonne pas à un
village de pêcheurs transformé en station balnéaire et médicale, mais
devient une ville centre de près de 15 000 habitants regroupant tous les
services centraux d’un chef-lieu de canton. Le développement de cette
ville demeure assez diffus, au sein ou en prise directe avec une structure
urbaine particulièrement ramifiée. La mer à l’Ouest, les boisements et les
dunes au Nord, les marais à l’Est, et la baie d’Authie au Sud expliquent
cette ramification. En termes de développement, les mutations en cours
et à venir se situent plus à l’Est, entre les structures urbaines existantes
de Rang-du-Fliers-Verton et l’échangeur de l’A16, dans la continuité du
nouvel hôpital implanté sur une butte au milieu « de nulle part ».

Le projet d’urbanisation Sud d’Hardelot, celui d’Opalopolis entre Étaples
et le Touquet, et les extensions de Rang-du-Fliers risquent de modifier
considérablement les paysages de ville situés à proximité des trois
échangeurs autoroutiers. Espérons que ces aventures urbaines soient
aussi « concluantes » que les aventures balnéaires du début du XXème
siècle …

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord