DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages des dunes et estuaires d’Opale

Éléments structurants du paysages et quelques éléments de prospective…

jeudi 9 juin 2011



Maisons de vacances

Les résidences secondaires
composent une part
importante des paysages
urbains du Grand paysage
régional, du simple chalet
à la grande villa. La
forte représentation de
constructions des années
1950 et 1960 pourrait être
un support de travail pour
des aménagements à venir.

Carte schématique des éléments structurants du paysage des dunes et estuaires d'Opale
Face à l’étroitesse spatiale de ces paysages, deux
grandes questions semblent posées : quelle conception du
développement urbain et économico-touristique promouvoir
et quelles réponses apporter aux impératifs de gestion des
paysages ? Comment, en effet, imaginer un avenir équilibré
dans un contexte de pression urbaine grandissante, en
particulier depuis la mise en service de l’autoroute A16 qui a
rapproché la métropole lilloise, mais aussi Amiens et Paris.

Au regard des enjeux de préservation des milieux naturels -
des milieux dunaires mais aussi des Bas- Champs - il s’agit
à l’évidence de « contenir » la ville mais aussi d’inventer
un développement afin que ce littoral vive et ne soit pas
cantonné à être un grand hôpital, un lieu de vie pour
personnes âgées ou encore une zone de récréation pour
des urbains vivant ailleurs…

Ces questions sont celles de tous les littoraux de France, mais elles sont posées ici avec une force supplémentaire correspondant à la richesse des
patrimoines naturels. L’évolution des pratiques touristiques
est également une source de réflexions, à court, moyen et
long termes, en particulier en matière d’hébergements et
ici singulièrement de camping et de caravanage.

Ce Grand paysage régional compte énormément de campings, lieux
emblématiques du tourisme régional, familial, modeste,
heureux… Mais le camping ne se pratique plus de la même
manière, les tentes deviennent chalets, les chalets petites
maisons… et leurs implantations « dans » la nature entrent
en conflit avec les objectifs de protection des milieux
mais aussi des paysages. Ces interrogations traversent
l’ensemble des dunes et estuaires d’Opale. Elles se posent de la même manière - à quelques nuances près - à Neuchâtel-Hardelot, Étaples, Le Touquet ou Berck en
passant par Cucq ou bien Camiers. Sur l’ensemble de cette
côte, les sites des villes ou villages primitifs sont situés à
l’interface entre les dunes et les marais ou entre les dunes
et les collines. Ces noyaux urbains s’égrènent ainsi le long
de la RD940. Sur l’ensemble de cette côte, les quartiers
des plages sont des créations récentes répondant à des
plans d’urbanisme rigoureux, que ces derniers privilégient
les tracés réguliers ou les formes libres. Sur l’ensemble
de cette côte, les stations s’enchâssent dans des milieux
naturels exceptionnels et ont cherché à « capter » ces
paysages, par exemple en plantant des villas dans des bois.

Sur l’ensemble de cette côte, il existe une tension entre le
site d’origine et la station, tension historique, urbanistique,
sociologique, fonctionnelle, etc. Sur l’ensemble de cette
côte, des zonages de protection « sanctuarisent » certains
espaces, en particulier dans la première frange littorale ;
tandis que la zone intérieure semble davantage livrée aux
développements spontanés. Comment mieux dire que
l’ensemble de cette côte mérite des réflexions globales
d’aménagement, comme en proposent les outils de « gestion
intégrée des zones côtières » en plein développement ou
encore les schémas de planification stratégique.

Mais, il ne faut pas négliger l’autre versant des
problématiques, à savoir la gestion des milieux naturels
protégés. Quelle « nature » promouvoir, quels paysages
créer ? Lorsque la main de l’homme se retire, les arbres
lentement réapparaissent. Certaines plantations de
conifères montrent que le boisement peut également
intervenir volontairement comme une solution de gestion
économe. Aujourd’hui, les paysages des dunes et des
estuaires proposent une harmonie exceptionnelle ou
la notion de paysages secrets trouve ses plus belles
incarnations.

Et demain ?

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord