DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages des dunes et estuaires d’Opale

Introduction

jeudi 9 juin 2011

Carte de situation du paysage des dunes et estuaires d'opale

Un littoral Picard

Les paysages des dunes et estuaires d’Opale apparaissent comme un modèle réduit de ceux du littoral picard, tel qu’il se présente jusqu’aux falaises un peu au Nord de Mers-les-Bains et du Tréport. L’interminable plage de sable de plus de soixante kilomètres de long semble contenu par un très large cordon dunaire (trois kilomètres le plus souvent).

Entre les dunes et la falaise morte, au relief
plus ou moins marqué, les zones humides
arrière-littorales gagnent progressivement en
largeur pour atteindre trois kilomètres au
niveau de Berck et huit au niveau de Rue.

Le Grand paysage régional des dunes et estuaires d’Opale
s’étend comme une longue bande verticale, de plus en plus
étroite vers le Nord, qui dessine un paysage très fortement
typé, que l’on devine né de la mer, que l’on imagine prêt à y
retourner. D’une manière plus immédiatement sensible que
sur le littoral dunaire de la mer du Nord, ce littoral apparaît
comme une ode aux épousailles de la terre et de la mer, qui
s’expriment ici d’une manière particulièrement sensuelle,
mêlant les sables aux vases, les croupes souples des dunes
aux estuaires labyrinthiques. Il s’agit du plus méridional des
trois grands paysages littoraux de la région, sans doute du
plus sauvage, certainement du plus boisé et peut-être du
plus méconnu dans sa diversité !

Au Sud, les limites du Grand paysage régional sont
purement administratives, tant l’estuaire de la Canche et
surtout celui de l’Authie appartiennent à la même famille
- bien que de dimensions plus modestes - que l’immense
estuaire de la Somme. l’Est, en revanche, la géographie
souligne d’un ancien trait de côte la limite entre les paysages
littoraux et ceux « de l’intérieur ». L’ancienne falaise n’est pas
toujours aisée à détecter, mais les ambiances paysagères
sont pourtant radicalement différentes entre les dunes
ou les marais arrière-littoraux et les collines calcaires de
l’Est. Ainsi, le vaste plateau d’entre Canche et Authie ou
les hauteurs qui séparent ce Grand paysage régional des
fraîcheurs des vallées montreuilloises et du Boulonnais
proposent de magnifiques vues en balcon sur la mer. Au
Nord, les paysages des dunes et des estuaires cèdent la
place aux abrupts des falaises, au niveau d’Equihen-Plage,
amorçant ainsi l’articulation vers l’Est du littoral régional.

Plan schématique du paysage des dunes et estuaires d’opale

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord