DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages avesnois

Paysages de nature

jeudi 9 juin 2011

Monts de Baives et de Bailièvre

Les monts de Baives et de Bailièvres à Baives

Les Monts de Baives et de
Bailièvre constituent un milieu
naturel exceptionnel (site
inscrit et réserve naturelle).
Ces pelouses sont les seules
pelouses sur calcaire dur de la
région Nord - Pas-de-Calais.

Les monts représentent le
prolongement
septentrional
de la Calestienne en Belgique.
Ces habitats naturels sont
remarquables
par leur caractère thermophile à affinité
subméditerranéenne.

Les Monts de Baives constituent
une butte calcaire (culminant à
225 m) surplombant la vallée
de l’Helpe majeure et une
curiosité géologique avec la
présence d’affleurements du
socle primaire.

Le site abrite un gradient de
milieux calcicoles typiques
depuis les pelouses jusqu’aux
bois.

Bocage
Bocage
Mare prairiale
Mare prairiale
Sous-bois
Sous-bois
Etang
Etang

Pour les habitants du Nord, une visite dans l’Avesnois est
toujours un dépaysement total. On a clairement l’impression de
ne plus être dans la région ! Si c’est vrai pour les humains, c’est
également vrai pour les milieux naturels. On change de substrat,
de relief, de climat, de paysages, de milieux, de faune et de flore
et on entre en plein dans les contreforts du Massif ardennais. Les
trois piliers de l’Avesnois sont le bocage, la forêt et l’eau.

Le bocage prairial, associé à l’élevage bovin, constitue l’identité
même de l’Avesnois. Sur le plan écologique, c’est un modèle qui
a longtemps été cité en exemple. C’est un habitat remarquable
pour une flore et une faune diversifiées. C’est en même temps
un réseau écologique de première importance qui permet
les continuités biologiques à grande distance. Les fonctions
hydrauliques et microclimatiques du bocage ne sont plus à
démontrer pour l’élevage. Les prairies complantées de pommiers
et cerisiers constituent une caractéristique très particulière du
bocage avesnois que l’on ne retrouve quasiment plus ailleurs.

Avec un quart de sa superficie en boisement, l’Avesnois est dans
la moyenne française mais est près de quatre fois plus boisé que
la moyenne régionale. cela se rajoute plus d’un tiers de bocage
prairial.

Si c’est l’histoire qui a fait naître le bocage, ce sont la géographie,
la géologie et l’humidité qui expliquent le maintien d’une forte
couverture boisée, tant au travers du bocage que des massifs
forestiers proprement dits. Plus récemment, c’est l’éloignement
des centres principaux de développement urbain et économique
qui ont préservé un paysage encore très traditionnel. Toutefois,
ce paysage évolue même s’il l’a fait plus lentement et plus
récemment que le reste de la région.

Haute vallée de la Thure

Les hautes Vallées de la Solre, de la Thure et de la Hante

L’intérêt écologique de ces vallées
repose sur l’originalité climatique
de cette région naturelle. Un
climat précontinental à affinité
montagnarde liée à d’assez fortes
précipitations y sévit et est
révélé par la présence d’espèces
végétales telles que le Sureau à
grappes, le Pâturin de Chaix et la
Luzule blanchâtre notamment.

Cette ambiance très particulière
fait l’originalité de ce site, car elle
permet le développement d’une
végétation unique pour la région
Nord – Pas-de-Calais. On y trouve
ainsi des formes particulières
d’habitats à répartition plus
continentale qui sont ici en limite
occidentale d’aire de répartition
dans l’Avesnois. Cette diversité
des habitats est renforcée par la
variété des assises géologiques
affleurantes (schistes plus ou
moins calcareux, grès, calcaires,
psammites…).

L’omniprésence des boisements et les très vastes forêts (Mormal,
Trélon, Bois l’Abbé, …) constituent une autre particularité très
marquée de l’Avesnois. On a ici de véritables cœurs d’habitats
forestiers qui permettent le réel développement de cortèges
floristiques et faunistiques spécifiques. Les massifs forestiers
sont dominés par la chênaie avec de nombreux faciès. Les
vallons humides sont le domaine des aulnaies-ormaies.

L’une des particularités de l’Avesnois réside dans son climat :
c’est un climat charnière entre les domaines subatlantique et
subcontinental. Il est plus humide et plus contrasté (amplitude
thermique de 25°C) que la moyenne régionale. Les étés sont
plus chauds et secs ; les hivers plus rigoureux. Deux saisons
pluvieuses se distinguent : le printemps et l’automne. Cette
situation intermédiaire, ajoutée aux nombreuses variations
topographiques et géologiques, génère une multitude de
conditions écologiques. Cela se traduit par des végétations très
originales au niveau des formations forestières ou prairiales.
Enfin, le troisième et dernier élément composant le triptyque des
éléments écopaysagers majeurs de l’Avesnois est constitué par
l’eau : l’eau vive sous forme de rivières et l’eau stagnante sous
forme de marais et d’étangs.

La vallée alluviale de la Sambre constitue une mosaïque
remarquable de milieux humides, bien qu’affaiblie actuellement
par l’urbanisation et l’agriculture. L’extrême Sud-Est de la région
et le pourtour de la forêt de Trélon constituent un autre ensemble
remarquable de zones humides (étangs de pêche et de barrage
–Val Joly- ; marais, prairies humides …). Enfin, les vallées de
l’Helpe mineure et de l’Helpe majeure constituent également des
particularités écologiques avec des versants en V et des courants
vifs.

Plusieurs espèces animales emblématiques ne se rencontrent
qu’en Avesnois : le Cerf élaphe, la Martre des pins et le Chat
forestier pour les Mammifères ; la Cigogne noire, le Milan noir,
le Grand-Duc d’Europe, la Pie grièche écorcheur et le Cincle
plongeur pour les Oiseaux.

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord