DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages de la Pévèle et de la Scarpe

Introduction

jeudi 9 juin 2011

Plan de situation du paysage de Pélève et la plaine de la Scarpe

Parc naturel régionale transfrontalier

Le Parc naturel
transfrontalier est né
de l’association, de
part et d’autre de la
frontière franco-belge,
du Parc naturel régional
Scarpe-Escaut (créé en
1968) et du Parc naturel
des Plaines de l’Escaut
(créé en 1996). La
familiarité paysagère de
ces territoires, traversés
par la Scarpe, l’Escaut
et le canal de Condé-
Pommeroeul, justifie
ce rapprochement.
Les collaborations
concernent autant
les milieux naturels
que l’agriculture ou
l’urbanisme.

Les paysages de la Pévèle et la plaine de la Scarpe
s’inscrivent entre les deux principaux ensembles urbains
régionaux : la métropole lilloise au Nord et le bassin minier
au Sud.

Au Nord, la limite entre les Grands paysages régionaux
est progressive, s’étirant sur quelques kilomètres et ce
pour plusieurs raisons. La première est l’influence urbaine
toujours plus lointaine de la métropole qui tend à uniformiser
les paysages des périphéries villageoises, en particulier par
la présence de lotissements. De plus, les paysages ruraux
se fondent les uns dans les autres avec délicatesse : le
plateau du Mélantois du Sud métropolitain présente des
grandes cultures comme les bombements argileux de
Pévèle, tandis que la vallée de la Marque, qui pénètre au
coeur même de la métropole, offre des paysages humides
proches de ceux de la plaine de la Scarpe.

Les paysages miniers enserrent le Sud et l’Ouest des
paysages de Pévèle et de la plaine de la Scarpe. Au
Sud, une ligne forestière plus ou moins épaisse assure
cette limite de manière magistrale, comme un de ces
dispositifs muséographiques qui plonge le visiteur pour
un instant dans le noir afin de ménager la surprise de
l’entrée dans un nouvel univers. Le massif forestier de
Raismes - Saint-Amand - Wallers offre ainsi une lisière
Nord rurale et une lisière Sud minière, avec ses terrils,
ses cavaliers, ses anciens carreaux de fosse, voire ses
cités minières intégrées dans les bois. Plus à l’Ouest, aux
abords de Douai, la forêt - pourtant bien présente sur des
cartes anciennes comme celles de Cassini - n’assure plus
la transition, laissant s’interpénétrer paysages de la plaine
humide et paysages miniers.

l’Est enfin, les plaines de l’Escaut bordent le Grand
paysage régional avec une certaine continuité paysagère.

Plan schématique du paysage de Pélève et la plaine de la Scarpe

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord