DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages audomarois

Occupation du sol

jeudi 9 juin 2011

Le marais audomarois présente une occupation du sol hétérogène, liée aux trois éléments géographiques dominants : Le marais, les vallées fluviales et les plateaux

Imbrications

- Les paysages audomarois
sont contrastés.
- Tout autour du marais :
les paysages sont vastes et
ouverts.
- Dès l’abord, le marais
présente une mosaïque
complexe d’utilisation des
sols.
- L’imbrication est de
rigueur dans le marais
entre ville, maraîchage,
prairie, habitat permanent
et secondaire, peupleraie,
etc.
- tel point que la lecture
de l’occupation du sol du
marais nécessite, comme
pour les métropoles, un
effet de zoom, pour rendre
compte de la réalité des
usages.

Le Val d’Aa

Zone de vallée encaissée, le Val d’Aa présente un caractère
urbain prononcé avec plus de 20 ’/o d’espaces artificialisés
organisés le long de la D 111. L’espace en culture, moins
important que dans les autres secteurs doit composer avec
les zones boisées des coteaux surplombant l’Aa.

Les coteaux Ouest

Ultime prolongement à l’Ouest du plateau crayeux de
l’Artois, ils sont réservés essentiellement à la culture, en
ma)enté céréalière.
Les villages, plutôt isolés, sont disséminés dans les vallées
sèches
Au Nord la vallée de la Hem a un statut à part avec
ses prairies de fond de vallée et ses petits villages en
chapelet.

Les franges Est

Deux caractéristiques :
- Une présence boisée forte (près de 23 ’/. de l’espace)
avec la vaste forêt domaniale de Claimarais qui s’étend sur
les premières pentes du Houtland et le Bois d’Eperlecques
- Un très faible pourcentage d’espaces artificialisés qui en
font un des secteurs les plus naturels de l’Audomarois

Le marais

Mélange de maraîchage et de pâturage (près de 21 % de
la surface), le marais est également le lieu ou les espaces
en friches sont les plus nombreux, notamment dans la zone comprise entre St Omer et l’Aa canalisée L’espace consacré au maraîchage est passé de 21 % en 1995 à moins de 10 % actuellement et la tendance semble se poursuivre.

Les cultures se répartissent selon les données géologiques. Les terres rouges alluviales sont consacrées aux poireaux, endives artichauts, les terres grises tourbeuses sont dévolues au chou-fleur.

Sur la rive flamande de l’Aa, le paysage encore sauvage est constitué du marais agricole avec son habitat dispersé, de la réserve du Romelaere, avec ses petits étangs, enfin des prairies souvent inondées en hiver.

Avec 150 hectares de plans d’eau et 1500 km de watergangs, la surface en eau représente environ 10 % du total.

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord