DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages métropolitains

Paysages de nature

jeudi 9 juin 2011

La gestion différenciée des espaces verts

l‌’échelle régionale, l‌’initiative
de la mise en place de la gestion
différenciée revient à des villes
comme Grande-Synthe et Sailly-
sur-la-Lys. Plusieurs communes
de la Métropole ont repris la
balle au bond et s‌’y sont mises
également.

Accottement routier à promixité d’Euralille

La gestion différenciée est la mise
en place de nouvelles pratiques
de maintenance des espaces
non bâtis (accotements routiers,
bermes des canaux, espaces
verts urbains, …). Elle consiste
à appliquer une gestion adaptée
à chaque espace en fonction
de critères environnementaux
(nature et potentiel des milieux,
enjeux écologiques, …) et
socio-économiques
(usages,
attentes des usagers et des
gestionnaires, …).

Au-delà de l‌’objectif écologique
et de la diversification des
milieux pour la faune et la flore
sauvages, plusieurs aspects sont
envisagés :
- la demande sociale afin de
mieux répondre à la demande
croissante de nature en ville,
- les contraintes techniques
qui visent, par exemple, à faire
évoluer les espaces verts
gestionnaires en jardiniers-
écologue et à substituer
des fauches espacées aux
tontes dans les endroits peu
accessibles ou dangereux,
- les contraintes économiques
en
permettant
d‌’utiliser
moins de produits chimiques
coûteux,
- l‌’aspect esthétique en offrant
en ville des paysages plus
naturels et plus variés.

Ce concept, nouveau en
France, définit pour chaque
espace vert (ou au sein d‌’un
même site selon les secteurs),
un mode de gestion adapté qui
n‌’est plus systématiquement le
même pour tous les espaces.

Si au premier abord, la nature semble réduite à sa plus
simple expression dans la Métropole lilloise, on s‌’aperçoit (en
cherchant un peu …) qu‌’elle n‌’a pas tout à fait disparu et que,
bien au contraire, elle revient sur la pointe des pieds !
En effet, sous la houlette des associations de protection
de l‌’environnement et des collectivités locales, plusieurs
programmes ambitieux ont été lancés pour reconquérir la
biodiversité et les espaces naturels au travers de l‌’écologie
urbaine.

Dans les années 1990, avec moins de quinze mètres carrés
d‌’espaces verts publics par habitant, la métropole lilloise était
l‌’une des moins vertes de France et d‌’Europe. Face à ce
constat alarmant, les collectivités se sont mobilisées en 2003
pour signer une charte pour mettre en oeuvre un Schéma
Directeur Vert de l‌’arrondissement de Lille. Le syndicat mixte
Espace Naturel Métropolitain a été créé comme outil de gestion
de cette politique ambitieuse qui vise à acquérir et gérer 10 000
hectares à l‌’horizon 2015.

L‌’une des plus belles réalisations en cours de ce vaste
programme est constitué par le Parc de la Deûle. Né d‌’une idée
de visionnaires et de précurseurs dès 1973, c‌’est un vaste projet
d‌’aménagement qui a dû mûrir longtemps dans les institutions
avant de pouvoir se concrétiser car trop en avance sur son
temps. C‌’est en effet un projet d‌’aménagement gigantesque,
mais bien adapté aux enjeux locaux de la demande d‌’une
population urbaine très dense, qui couvrira plusieurs milliers
d‌’hectares, au coeur de la plaine des Weppes.

Ce projet qui concernait en 1995 les villes de Santes, Houplin-
Ancoisne et Wavrin s‌’est étendu et inclut actuellement
également Annoeulin, Bauvin, Don, Seclin, Emmerin,
Haubourdin et Loos.

Il a débuté en 1995 et devrait s‌’achever et prendre sa pleine
mesure vers 2010-2015. En plus de la réhabilitation des berges
de la Deûle, l‌’aménagement ambitionne de donner un poumon
vert à la métropole Lilloise aux portes de l‌’agglomération.
Les axes de travail sont multiples : agriculture, pédagogie de
l‌’environnement, qualité de l‌’eau, restauration de la biodiversité,
loisirs, sport, gestion des milieux, création de liaisons douces,
etc… L‌’art et la culture ne sont pas en reste avec Mosaïc, le
jardin des cultures.

L‌’Agence d‌’urbanisme de Lille (ADUL) a recensé, depuis
1992, le réseau des sites d‌’intérêt écologique à l‌’échelle de
l‌’arrondissement de Lille. C‌’est ainsi plus de 150 sites qui
sont répertoriés pour leur flore, leur faune ou leur qualité
écologique.

Le monde associatif a mis sur pied avec les communes de Lille,
Hellemes, Lomme (Naturenville) et Roubaix (NaturaRoubaix)
des actions d‌’amélioration du cadre de vie et de la nature en
ville, en sensibilisant les habitants de façon à les inviter pour
devenir acteurs de cette dynamique. Plusieurs communes
ont également initié un Agenda 21, sorte de charte pour
le développement durable dont plusieurs actions visent à
restaurer la nature en ville.

Le Conseil Régional a initié sur plusieurs communes des
programmes de restauration de la trame verte et bleue qui
visent à identifier et préserver les corridors biologiques.
Lomme, Pérenchies, Lompret et Capinghem ont été parmi les
premières communes à se lancer dans la démarche.

La ville de Lille et quelques autres communes sensibilisées se
sont attachées à mieux gérer l‌’éclairage public : cette démarche,
à la fois pour des raisons d‌’économie et de réduction des gaz à
effet de serre, permet également de réduire les nuisances sur
la faune et la flore sauvages de la pollution lumineuse.
Enfin, plusieurs communes, dont Lille, Erquinghem-Lys,
Faches-Thumesnil, Roncq, Wattignies, … se sont lancées
dans la gestion différenciée (voir encadré).

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord