DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages du val d’Authie

Paysages de nature

jeudi 9 juin 2011

Les poissons migrateurs

Si beaucoup de poissons
naissent vivent et meurent
dans leur rivière natale, ce
n’est pas le cas de toutes les
espèces.

En effet, on peut trouver
deux types de poissons
migrateurs : les anadromes
et les catadromes.

Ces derniers comprennent
les espèces qui se
développent en eau douce
et vont se reproduire dans
la mer, lors de la dévalaison.
L’exemple le plus connu
sous nos latitudes est celui
de l’Anguille.

Dans le cas de l’anadromie,
c’est l’inverse : les espèces
se développent dans l’océan
et viennent en eau douce,
à la fin de leur vie, pour se
reproduire. C’est le cas du
mythique Saumon atlantique.

Pour ces deux types de
migrateurs, il est essentiel à
leur survie que les fleuves
soient libres de tout
barrage.

Un paysage autour de l’eau…
L’Authie est un fleuve côtier classé en première catégorie
piscicole (c’est-à-dire qu’il accueille des poissons de la famille
des Salmonidés, truites et saumons). C’est un cours d’eau
majeur pour les plaines du Nord-Ouest de la France.
L’Authie constitue un élément important du réseau fluvial et
halieutique du Nord-Ouest de la France par l’accueil d’une
population de Saumon atlantique. Bien qu’elle n’occupe au niveau
national qu’un rang faible pour les effectifs capturés de Saumon,
elle est avec la Bresle, l’une des seules rivières de la Seine au
Danemark à être encore fréquentée par ce poisson. De ce fait,
des mesures de gestion et de conservation apparaissent comme
un choix stratégique prioritaire sur le plan biogéographique
européen pour la conservation de l’écosystème et des espèces
de poissons migrateurs.
La diversité du peuplement de poissons de l’Authie, les habitats
aquatiques rhéophiles (poissons vivant dans des fleuves animés
de forts courants) et lentiques (poissons vivant en eaux calmes)
sont d’autres bioindicateurs de l’intérêt du cours d’eau et de sa
représentativité des hydrosystèmes fluviatiles nord-atlantiques
basiques. La Lamproie de Planer et le Chabot sont d’autres
espèces d’intérêt européen, indicatrices de la qualité du milieu.

Les marais de Roussent et Maintenay

Les marais de Roussent et
Maintenay s’inscrivent dans
la mosaïque d’écosystèmes
remarquables de la vallée
de l’Authie, entre le canal
de dessèchement et
l’Authie. Ils constituent
un cœur d’habitat très
intéressant avec une
mosaïque de biotopes
marécageux relativement
bien préservés avec
roselières, prairies humides,
bas marais, tourbières,
boisements hygrophiles.

Le site est parcouru par
un dense réseau de fossés
et chenaux de drainage.
Ces marais forment un
ensemble exceptionnel.
C’est en effet l’un des tout
derniers écosystèmes de
marais avec des tourbières
actives. La flore et la
faune y sont également
exceptionnelles.

L’élargissement local du lit majeur permet de développer
une séquence exemplaire d’habitats alluviaux aquatiques et
terrestres. Le système alluvial tourbeux alcalin de type atlantique/
subatlantique de l’Authie, autrefois largement représenté dans la
moyenne et basse vallée, est fortement réduit aujourd’hui comme
suite aux opérations de drainage et d’assèchement. Il présente
toutefois encore une mosaïque typique et représentative de
milieux. En particulier, les habitats aquatiques, les roselières
et cariçaies associées aux secteurs de tremblants, ont ici un
développement remarquable et sont complètes sur le plan de la
diversité floristique.

Les vallées sèches affluentes de l’Authie sont caractéristiques
du plateau sud-artésien : relief marqué avec des ravins et des
cavées (boves), des affleurements marneux, une pluviosité et une
hygrométrie de l’air accrues. Ces vallées sèches constituent des
mosaïques d’habitats calcicoles solidaires et complémentaires :
pelouses, prairies mésotrophes, ourlets et fourrés, forêts de
pente, qui combinées aux variations d’exposition, proposent un
réseau exemplaire de pelouses calcicoles originales et typiques,
encore en bon état de conservation pour la plupart. Des forêts
atlantiques de ravin riches en fougères rares ont été décrites sur
les parties les plus pentues et les plus fraîches de ces vallons.

La vallée de l’Authie reste l’un des corridors biologiques fluviatiles
essentiels du Nord de la France, tant dans ses caractéristiques
actuelles que pour ses potentialités de restauration. Un vaste
programme de restauration de la continuité fluviale pour les
poissons migrateurs a été lancé par les collectivités.
L’ensemble des versants calcaires de la vallée de l’Authie et de
ses affluents constitue un réseau de pelouses calcicoles d’une
grande valeur biologique (avec notamment une grande diversité
en Orchidées). On trouve également parmi les plus beaux
exemples régionaux de junipéraies calcicoles nord-atlantiques
(peuplements de genévriers sur pelouses calcicoles).
La vallée de l’Authie et ses affluents constituent un site majeur
pour les Chiroptères (chauves-souris) et les Amphibiens
(grenouilles, crapauds, tritons, …) à l’échelle régionale.
La gestion des ouvrages hydrauliques constitue un des enjeux
du bassin de l’Authie. L’occupation très ancienne de la vallée par
les activités humaines y a conforté la présence d’habitations et
d’ouvrages hydrauliques. Les trois grandes problématiques sont la
gestion des digues, des moulins et du canal de dessèchement.

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord