DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages hennuyers

Thématiques transversales

Routes et chemins

jeudi 9 juin 2011

Les chemins et les routes sont un sujet transversal par
excellence ; il n’est guère de lieux qui ne soient pas ainsi
traversés dans la région Nord - Pas-de-Calais. Mais, cette
évocation s’est imposée à la faveur de l’étude des paysages
hennuyers, tant il existe en Hainaut une relation intime entre
l’organisation des infrastructures et les paysages.

Le grand paysage régional bénéficie tout d’abord du
privilège de l’histoire. L’étoile de voies romaines qui
rayonne à partir de Bavay révèle la posture conquérante de
cette civilisation. Ivres de rectitude, ces voies gravissent les
collines, coupent les vallées, longent les forêts au mépris du
relief, mais pas de la destination finale qu’elles rejoignent
au plus court ! Reprises à l’époque médiévale par la reine
Brunehaut, ces chaussées, très nombreuses dans la
Région, portent parfois son nom. Lorsque l’on sait qu’il fallut
attendre le XIXème siècle pour que le pavage des chemins
garantisse en toute saison l’accessibilité à l’ensemble du
territoire, on mesure l’importance de ces traits d’union. Il
est un peu dommage que l’accroche bavaisienne de ce
dispositif ne soit guère perceptible, ni même mise en valeur.

Toutes ces voies n’ont certes pas connu le même destin.
Certains itinéraires sont aujourd’hui des chemins ruraux,
tandis que d’autres voies se sont maintenues au fil des
temps, recyclées en routes départementales plus ou moins
importantes, comme celle qui borde et délimite la lisière
Ouest de la forêt de Mormal. Cette capacité des chemins
à traverser le temps est semble-t-il une réalité historique
fréquemment constatée : les chemins sont sans doute les
éléments du paysage les plus anciens qu’il nous soit donné
de contempler. Mais, il faut constater qu’ils ne bénéficient
guère d’un statut patrimonial. La fonction l’emporte sur toute
autre considération… et explique peut-être leur pérennité.

Emprunter ces voies aujourd’hui permet paradoxalement
de relâcher l’attention de la conduite qui devient sans
surprise et de laisser divaguer l’esprit sur ces paysages qui
sont comme théâtralisés. Les routes départementales qui
accompagnent les vallées hennuyères relèvent d’une tout
autre histoire et propose une autre relation au territoire. Ces
voies épousent le relief, lorsque les précédentes semblaient
en faire fi. Elles adhèrent aux cours de l’eau, contournent
l’angle d’une ferme, s’élargissent d’une placette ou au
contraire s’étranglent sur un pont. La courbe est ici de
mise dans les villages comme en campagne ; unissant ces
voies aux sillons des champs auxquelles finalement elles
s’apparentent très fortement. Les nombreux et magnifiques
talus qui encadrent ces routes lorsqu’il leur faut gravir
une côte portent cette puissance d’évocation terrienne.

En Hainaut, certaines de ces voiries ont conservé les
inconfortables pavés qui hier les recouvraient toutes. C’est
en automne, quand les pluies ont alourdi les terres jusqu’à
les rendre collantes, qu’il faut cahoter sur ces pavés et
ainsi en mesurer le confort. Mais, il serait incomplet
d’évoquer les chemins et les routes sans dire la modernité
et ses nouveautés. Excentrés par rapport aux principaux
flux régionaux et internationaux, le Hainaut tout comme
l’Avesnois ont longtemps souffert d’isolement. Aujourd’hui,
un axe à grande vitesse relie enfin Maubeuge au Nord du
département. Les infrastructures nées avec l’automobile
unissent étonnamment les deux typologies de chemins
décrites plus haut. Aux voies romaines, elles empruntent un
certain degré d’abstraction par rapport au territoire traversé
 ; tandis qu’elles ont adopté le tracé courbe des vieilles
routes de campagne. Leur apport principal tient à la vitesse
qu’elles autorisent, vitesse qui révolutionne profondément
les perceptions paysagères.

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord