DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages boulonnais

Entités paysagères

jeudi 9 juin 2011

Élements forts de composition

- Des paysages très
largement dominés par
le bocage.
- Des grands massifs
forestiers et de
nombreuses vallées qui
définissent un relief collinéen.
- Des paysages traversés
par une série de voies
historiques convergeant
vers Boulogne-sur-mer.
- Une pression urbaine
dont le gradient est
progressif en fonction
de la distance/temps
de l’agglomération
boulonnaise et du
littoral.
- Une attractivité
touristique, qui accentue
également la pression
foncière.
- Tout comme pour les
paysages avesnois, des
questions majeures
autour des évolutions
agricoles en cours et à
venir.

Entités paysagères

Bocages boulonnais

Paysages boulonnais

L’entité paysagère des bocages boulonnais opère une
synthèse qui apparaîtra sans doute comme excessive
aux yeux des habitants de ce territoire. Ainsi, l’analyse
des paysages réalisée par le Parc naturel régional
identifie sur le même territoire dix paysages différents.
Le bocage du fond de la boutonnière est séparé de
la moyenne vallée de la Liane ; elle-même distinguée
du haut bassin de la Slack. Dans le même esprit, le
coteau Sud se différencie des coteaux de Colembert
à Hermelinghen et d’Hermelinghen à Lottinghen…

Il existe une véritable complémentarité dans les
approches, en fonction en particulier de l’échelle
d’investigation. Ainsi, à l’échelle de la région Nord-
Pas-de-Calais, le bocage boulonnais est perçu comme
un tout, certes animé de variations, mais construit sur
un même tempo. Une analyse des paysages réalisée
à l’échelle départementale aurait peut-être mis en
avant l’intensité bocagère observée dans le fond de
la boutonnière et dans les paysages situés autour
et entre les deux grands massifs forestiers. Enfin,
la description locale des paysages boulonnais s’est
attachée à mettre en lumière leur grande diversité.
Ces paysages bocagers représentent les deux tiers
Sud des paysages de la boutonnière boulonnaise.
Une vingtaine de kilomètres maximum séparent d’Est
en Ouest le bord de la cuesta des paysages du littoral
des Falaises d’Opale. Du Nord au Sud, la distance est
à peu près identique.

Deux grands massifs forestiers occupent le coeur
de la zone, traversé cependant par la très longue
vallée de la Liane, qui prend sa source à l’extrême
pointe du triangle. Au Sud des massifs, deux bourgs
d’importance, Samer et Desvres, organisent l’espace
rural. Au Nord, en revanche, la campagne déroule ses
courbes au creux desquelles d’étroits villages trouvent
à se nicher. Les paysages de cette entité paysagère
répondent en tous points aux descriptions des pages
précédentes ; ils en constituent l’esprit et la lettre.

La découverte de ces paysages invite à la multiplication
des modes de transports. Toutes les vitesses donnent
à voir et à ressentir. La grande vitesse est réservée à
la nationale 42, qui propose une « coupe » paysagère
assez saisissante : le coteau que l’on dévale, les
collines bocagères que l’on gravit, la forêt que l’on
traverse… Le train reliant Boulogne-sur-Mer à Saint-
Omer est également particulièrement intéressant par
son inscription au pied de la cuesta Sud. Le vélo et
le cheval permettent d’accumuler les kilomètres et
de mesurer les jeux incessants des montées et des
descentes. pied, enfin, ces paysages livrent leur
intimité parfumée, les fleurs des vergers, l’odeur
humide qui accompagne les cours d’eau, l’herbe
fauchée, la terre retournée.

Bassin carrier

Bassin carrier

Le bassin carrier occupe le Nord de la boutonnière,
globalement au-dessus de la vallée de la Slack. Comme
dans le cas du bassin minier, ce sont les profondeurs
géologiques qui déterminent la physionomie urbaine
des paysages. A partir de Marquise à l’Ouest, une
ville marbrière déroule ces cités : Rinxent, Ferques,
Caffiers… Une ligne de chemin de fer compose la
colonne vertébrale de cet ensemble qui représente
sept kilomètres de long sur cinq de large.

Le visiteur non averti peut mettre quelque temps
avant de faire le lien entre cette étonnante densité
urbaine perdue au milieu d’une si tranquille ruralité,
les grandes enseignes des carrières et les éléments
de relief, qu’aucun oeil ne peut attribuer à la Nature,
bien que l’imitation soit poussée assez loin. Peu à peu,
le regard s’accommode et découvre un secteur tout
entier dévolu à la pierre noble s’il en fut : le marbre.
Une pierre qui fait la célébrité de Marquise dans la
région Nord - Pas-de-Calais tout entière et même au-
delà. Coincés par la cuesta au Nord, ces paysages
alternent donc des villes - essentiellement situées sur
le cours du Crembreux - et des ondulations naturelles
du relief sur lesquelles se greffent les nouvelles collines
liées à l’exploitation du sous-sol. L’organisation de ces
collines ne doit plus rien au hasard depuis que fut signé,
en 1994, un plan paysager d’une durée de trente ans,
réunissant entre autres, cinq des principales carrières
du bassin.

Suivre la longue ligne des villes carrières est un
préalable utile à la découverte des sites carriers
proprement dit. Il y a quelque chose d’édifiant à voir
tant et tant de maisonnettes, imaginer tant et tant
d’hommes au travail. Plus loin, du haut des abrupts
phénoménaux qui plongent dans les profondeurs, le
vertige physique est rejoint par celui de l’imagination !
Faut-il qu’il soit précieux, le marbre, pour qu’on lui
consacre tant et tant d’énergie. Il est également
intéressant de quitter la vallée, pour tenter une
traversée « en coupe » du Sud-Est au Nord-Ouest. Le
bassin apparaît dès lors dans sa force contrastée, si
différente des tranquillités bocagères du Sud ou des
vastes champs ouverts sur la mer du Nord.

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord