Protection et gestion mises en oeuvre

Stratégie régionale pour le patrimoine naturel

Dernier ajout : 1er juin 2016.

La Région a défini en 2009 un programme d’actions à mettre en œuvre d’ici 2013 pour répondre aux 3 défis suivants :

  • sensibiliser les picards aux enjeux du patrimoine naturel et les impliquer dans sa préservation,
  • valoriser sur les plans social, culturel, économique et scientifique le patrimoine naturel, dans le respect de son intégrité,
  • maintenir, voire reconquérir, la biodiversité, en mobilisant l’ensemble des acteurs.

Les 18 projets opérationnels concernent la sensibilisation, la mise en œuvre de schémas locaux pour le patrimoine naturel, les pratiques agricoles et sylvicoles, les politiques régionales, la gestion conservatoire, les espèces menacées, la nature « ordinaire » et les espèces invasives.

Lutte contre les espèces invasives

La lutte contre les plantes exotiques envahissantes est formalisée depuis 2005 environ dans une stratégie commune portée par la région, la DREAL et le conservatoire de Bailleul (animateur). La stratégie régionale développe des actions depuis 2009 vis-à-vis des espèces animales invasives également. En 2011, les espèces et les priorités d’actions sont hiérarchisées en Picardie [1], en vue de :

  • l’éradication des stations de 9 plantes invasives à court ou long terme en Picardie (priorité 1 et 2) dont la Berce de Caucase, la Jussie? à grandes fleurs et la Myriophylle du Brésil,
  • l’éradication des nouveaux foyers de 20 autres taxons sur sites à enjeux et le contrôle de leur expansion (priorité 3), dont les Aster américains, les Lenticules, le Cerisier tardif, les Renouées, le Robinier faux-acacia…

En outre, les plantes exotiques envahissantes potentielles doivent continuer à faire l’objet d’une veille. Pour toutes les espèces, la prévention reste essentielle et notamment la sensibilisation et la formation des différents acteurs locaux.

[1CBNB, 2011