Les risques technologiques

La prévention des risques industriels

Dernier ajout : 25 septembre.

Installations classées pour la protection de l’environnement

La Picardie compte environ 1500 installations classées pour la protection de l’environnement soumises à autorisation.

Le programme stratégique 2008-2012 de l’inspection des installations classées, vise à prévenir et à réduire les dangers et les nuisances liés aux installations industrielles et aux élevages, afin de protéger les personnes, la santé publique et l’environnement. Le bilan qui sera effectué à l’issue de ce programme devrait permettre aux acteurs publics d’améliorer encore les actions ayant pour but de minimiser ces risques industriels.

Suivi et prévention de la pollution par les établissements industriels

La Picardie est concernée par environ 150 établissements IPPC, chiffre variable selon le développement économique des secteurs industriels (159 en 2009, 140 en 2010). Les procédés de production industrielle représentant une part importante de l’ensemble des pollutions (air, eau, sol, déchets…), les plus gros émetteurs sont suivis dans le cadre de la directive IPPC-IED, basée sur plusieurs principes :

  • une approche intégrée (performance environnementale dans la globalité),
  • la réduction des émissions selon les meilleures techniques disponibles (examen périodique des conditions d’exploitation),
  • la flexibilité (enjeux locaux, caractéristiques techniques),
  • et la participation du public (participation au processus de prise de décision et information sur les conséquences).

Établissements SEVESO? et Plan de prévention des risques technologiques (PPRT?)

La Picardie compte une soixantaine d’établissements à risques industriels majeurs, ce qui la place au 8ème rang français, avec 30 établissements SEVESO AS (avec servitude) (dont 16 dans l’Oise) et 34 établissements seuil bas (dont 19 dans l’Oise) en 2009 [1].

Plus de la moitié des sites SEVESO AS se situent dans l’Oise et se concentrent notamment le long de la vallée de l’Oise (Creil, Compiègne). Le reste des sites se répartit de manière équitable entre l’Aisne et la Somme.

Suite à l’évolution de la loi Grenelle 19 PPRT sont à élaborer sur des sites AS (dont 8 approuvés fin 2011).

Un 20ème PPRT devra être également élaboré pour le stockage de gaz souterrain de Gournay sur Aronde qui n’est pas un site SEVESO, mais relève de l’article 3-1 du code minier.

Les risques technologiques liés à une installation classée doivent être évalués au regard de leur gravité potentielle et de leur probabilité d’occurrence, en sus de leur intensité, avec priorité de réduction du risque à la source (au sein des établissements industriels) et dans le voisinage par des mesures publiques de régulation de l’urbanisme, d’information préalable et de secours aux populations.

Silos agricoles

La Picardie est la 3ème région comptant le plus grand nombre de silos soumis à autorisation (114 silos, derrière les régions Centre et Champagne-Ardenne). 42 d’entre eux figurent sur la liste des SETI (silos à enjeux très importants), classés comme tels en raison de leur voisinage sensible.

En 2008, suite à une campagne de sensibilisation sur les enjeux en termes de risques technologiques et des récentes évolutions réglementaires, la grande majorité des exploitants avait remis une étude de dangers conforme au guide de l’état de l’art des silos, permettant leur bonne instruction, puis la prescription et la mise en œuvre des mesures de sécurité complémentaires nécessaires. Les inspections réalisées en 2009 ont montré la bonne mise en œuvre des dispositifs de sécurité nécessaires.

La logistique? en Picardie

La Picardie est une région qui attire de plus en plus de professionnels de la logistique grâce à sa situation géographique, à la densité de ses infrastructures de transport et à sa proximité de la région parisienne. L’accidentologie en France montre que l’activité de stockage de produits présente des risques importants, dont le principal est l’incendie. En fonction du type de marchandises stockées, d’autres risques sont identifiés tels que la toxicité des fumées d’incendie, la pollution de l’eau et des sols par épandage de substances toxiques ou d’eau utilisée pour l’extinction d’incendie.

Fin 2009, la Picardie compte 80 établissements en fonctionnement (+15 en construction) soumis à autorisation ayant pour activité principale la prestation logistique, dont 7 relèvent du régime de l’autorisation avec servitudes (AS) et 80 autres établissements dont la logistique est une activité secondaire (dont 7 SEVESO AS).

Risques liés au transport de matières dangereuses et/ou radioactives

Les risques liés aux transports de matières dangereuses (TMD) ou radioactives (TMR) concernent prioritairement les communes bordant les axes de grande circulation, bien qu’un accident de TMD/TMR puisse survenir pratiquement n’importe où dans la région compte tenu de la diversité des produits transportés et des destinations.

Ces transports sont relativement plus fréquents sur le réseau autoroutier et tout particulièrement sur l’A1, ce qui peut entraîner des menaces aussi bien pour la population que pour l’environnement. Dans l’Oise, les transports de matières dangereuses et de matières radioactives sont essentiellement transportées par voies routières (70 %) et ferroviaires (25 %).

Le transport s’effectue également par canalisation. Environ 2 000 km de canalisations de transport de matières dangereuses parcourent la Picardie (1 800 km de canalisations de gaz naturel [2], 200 km de canalisations d’hydrocarbures [3]). À cela, s’ajoutent les 6 000 km environ de réseaux de distribution de gaz en Picardie.

Les transports de matières radioactives représentent environ 2 % du nombre total des colis de matières dangereuses. Les axes les plus utilisés sont la ligne ferroviaire AMIENS – ROUEN entre le nord de l’Europe et l’usine de retraitement de LA HAGUE (Manche) et l’autoroute A1.

Chaque département est équipé d’un plan de secours spécialisé TMD et d’un plan de secours TMR.

[1DREAL, bilan 2009

[2GRT Gaz

[3TRAPIL

Zoom
Nombre d’établissements classés ICPE? [1]
AisneOiseSommePicardie
Nombre d’établissements soumis à autorisation 524 542 518 1 584
dont nombre SEVESO? AS 8 16 6 30
Nombre d’établissement soumis à déclaration 2 932 4 147 1 600 8 679

[1Source : DREAL Picardie, données fin 2009 / Nombre d’établissements classés ICPE, tous services confondus

  • Carte des établissements SEVESO

    Source : DREAL Picardie (2010) - données 2009

  • Carte des PPRT

    Source : DREAL Picardie (2010) - données 2009

  • Nombre de PPRT prescrits ou approuvés

    Source : DREAL 2011

  • Carte des silos à enjeux très importants

    Source : DREAL Picardie (2010) - données 2009

  • Carte des entrepôts et établissements de logistique

    Source : DREAL Picardie (2010) - données 2009