Actualités

Enquête publique relative au projet de classement des terrils en tant que patrimoine national
Enquête publique du 10 février 2014 au 11 mars 2014

, par Administrateur EN

Lancement de l’enquête publique relative au projet de classement des terrils en tant que patrimoine national : Enquête publique du 10 février 2014 au 11 mars 2014.

Le Préfet du Nord, le Préfet du Pas-de-Calais et le directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement du Nord-Pas-de-Calais ont le plaisir de vous annoncer que le projet de classement des terrils du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, en tant que patrimoine national (articles L341-1 et suivants du code de l’environnement), sera proposé à l’enquête publique du 10 février 2014 au 11 mars 2014 inclus.

L’objet de l’enquête est de donner à 79 terrils du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais le statut de "site classé", qui seront ainsi reconnus comme un patrimoine paysager national. Les 79 terrils proposés au classement ont été retenus pour leur caractère historique, scientifique et pittoresque dont la préservation présente un intérêt général, ainsi que pour leur représentativité de l’ensemble des types de terrils du territoire.

Ce projet, qui a émergé en 2010 dans le cadre de l’inscription du bassin minier à l’UNESCO, s’est fondé sur la base du volontariat des propriétaires, qui ont été personnellement rencontrés par la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement).Il permettra une reconnaissance nationale de ce patrimoine, tout en tenant compte de son caractère évolutif et des projets locaux et de société. Le classement permet un accueil et des usages respectueux des caractéristiques du site. Le projet de classement porte sur les terrils eux-mêmes, sur un périmètre précis défini au 1/5 000 e. Contrairement à la réglementation des monuments historiques, le classement en site est une servitude d’utilité publique qui ne génèrera pas d’abords de protection autour du terril.

Telle une chaîne de montagnes ou de volcans, les terrils ponctuent le territoire du bassin minier d’est en ouest ; leurs silhouettes sont aujourd’hui gravées dans le paysage, ils forment une véritable « chaîne » dont les sommets constituent des repères pour les habitants.

“Ici, les paysages ne sont pas faits de granit rose, de mers limpides ou de sommets aux neiges éternelles. Ici, l’homme a creusé, extrait, construit des montagnes. Et l’idée même que l’histoire des mineurs vaut celle des rois change tout. ”

Discours de Jean-François Caron, président de Bassin Minier Uni pour la candidature à l’UNESCO, lors du Comité du patrimoine mondial de 2012 à Saint-Pétersbourg.

Le projet de classement, l’avis d’enquête publique et l’arrêté d’ouverture d’enquête sont consultables et téléchargeables en cliquant sur le lien ci-à droite.

Vous êtes ici :