4 – Mutualiser les bonnes pratiques pour la qualité de l‌’air

Protéger la santé et l‌’environnement des enfants

Action 19 : réduire les expositions dans les bâtiments accueillant des enfants

Contexte et état des lieux

L‌’impact sanitaire de la qualité de l‌’air
intérieur a été mis en évidence par de
nombreuses études. Plusieurs collectivités,
engagées dans une démarche de
Développement Durable, réfléchissent
aux modalités d‌’amélioration de la qualité
de l‌’air dans leurs bâtiments, notamment
dans ceux accueillant des enfants
et personnes sensibles, et à terme tout
établissement recevant du public (ERP).
La population plus particulièrement visée
est celle des enfants et des jeunes, pour
laquelle une prévalence des pathologies
respiratoires (asthme et allergies) est
constatée dans notre région.
Dans un premier temps, ces collectivités
veulent utiliser de façon plus systématique
les produits les moins nocifs pour
l‌’environnement et les moins dangereux
pour la santé humaine, tant du point de
vue des usagers finaux des bâtiments
que des agents en assurant la maintenance
et l‌’entretien.

L‌’établissement d‌’un cahier des charges
techniques sur chaque type de produit
(peintures, revêtements de sols, produits
ménagers etc. ) requiert de multiples
connaissances qui ne sont pas toujours
accessibles aux collectivités. De plus,
l‌’objectif d‌’amélioration de la qualité de
l‌’air intérieur est une contrainte nouvelle,
qui vient s‌’ajouter à d‌’autres, déterminantes
dans le choix des produits (par
exemple : prix, facilité d‌’usage, spectre
d‌’action désinfectant des produits d‌’entretien,
etc). Substituer des produits
moins polluants et plus sains à ceux déjà
utilisés nécessite donc un recensement
des besoins et leur hiérarchisation, l‌’étude
des compatibilités et incompatibilités
entre les besoins, la mise en oeuvre pratique
de test de nouveaux produits et de
leurs modalités d‌’usage, et l‌’accompagnement
des utilisateurs au changement
des pratiques par la mise en place de
référentiels de formations.

L‌’idée est donc d‌’accompagner et
d‌’encourager les gestionnaires d‌’ERP
(collectivités et bailleurs sociaux) à rédiger
des cahiers de préconisations à
destination des maîtres d‌’oeuvre, puis
à les faire connaître et mettre à disposition
de l‌’ensemble des gestionnaires
pour les aider à faire évoluer leurs pratiques.

Résultats attendus

- réduire l‌’exposition de la population
aux produits phytosanitaires
et produits ménagers,
- favoriser la mutualisation des
connaissances, expériences
et savoir faire, ainsi que la
mise en réseau des participants,
- réduire les inégalités territoriales

++++

Opérations

- Expertiser les cahiers des charges et les faire évoluer
- Dresser un inventaire des cahiers des charges existants sur les thèmes suivants :
- Diffuser les cahiers des charges
- Faire expérimenter les cahiers des charges par les collectivités volontaires
- Coordonner les acteurs locaux
- Mettre en place des journées de formation des personnels

++++

Indicateurs de suivi

- Nombre de journées d‌’échange
- Nombre de cahiers des charges
- Nombre de personnes ayant suivi une formation

© DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - CS 40259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78 | Certifiée Iso 9001 : 2008 et Iso 14001 : 2004