7 – Promouvoir le métier de CMEI

Promouvoir le métier de conseiller médical en environnement intérieur

Protéger la santé et l‌’environnement des personnes vulnérables du fait de leur état de santé

Action 23 : développer la profession de conseiller habitat santé ou en environnement intérieur

Contexte et état des lieux

En moyenne, nous passons 22 heures
par jour en espace clos ou semi-clos
(logement, travail, école, commerces,
transports…) dont 14 heures à notre
domicile. L‌’air que nous respirons peut
avoir des effets sur le confort et la santé,
depuis la simple gêne jusqu‌’à l‌’aggravation
ou le développement de pathologies
(asthme par exemple).

La question de la qualité de l‌’air intérieur
est ainsi une préoccupation majeure de
santé publique car l‌’ensemble de la population
est concerné, notamment les
personnes sensibles et fragiles.

Lors du Grenelle de l‌’Environnement, il
a été décidé d‌’encourager le développement
du métier de conseiller en environnement
intérieur (CMEI). Les CMEI sont
chargés d‌’identifier les diverses sources
d‌’allergènes et de polluants au domicile
de personnes souffrant de maladies respiratoires
ou allergiques liées à l‌’air intérieur.
Ils peuvent également intervenir
pour prévenir des risques sanitaires liés
à des pathologies plus lourdes.

Depuis le 1er janvier 2007, date de mise
en place des trois premiers postes de
conseillers médicaux en environnement
intérieur dans la région, l‌’expérience
accumulée individuellement sur des territoires
différents montrent l‌’utilité de l‌’action.
La nécessité de passer de la phase
« expérimentale » à une régionalisation
du dispositif dans des conditions pérennes
de développement tout en veillant
à maintenir l‌’entrée médicale du dispositif
(domicile) et à ouvrir l‌’activité vers
d‌’autres cibles à intérêt collectif (établissements
recevant du public) fait partie
du constat qui oriente l‌’action.

Quelques chiffres régionaux

- plus de 280 000 personnes asthmatiques
- 5 conseillers médicaux en environnement intérieur
- 165 audits de conseillers médicaux en environnement
intérieur en 2009
++++

Résultats attendus

- harmoniser le cadre et la méthodologie d‌’intervention des
CMEI au niveau régional,
- stabiliser dans le temps le
- système régional d‌’intervention (notamment via le financement),
- promouvoir l‌’action des CMEI afin de développer leur intervention,
- inscrire le dispositif dans les autres plans et schémas relatifs
à la santé et/ou l‌’environnement.
++++

Opérations

- Auditer le dispositif existant (par un organisme extérieur) : état des lieux (activité des CMEI, besoins en terme de santé,
- volontés stratégiques des structures porteuses et des institutionnels…),
- harmonisation régionale de l‌’intervention des CMEI,
- réflexion sur des solutions pérennes de financement
- Poursuivre et renforcer l‌’activité des conseiller en environnement intérieur
- Définir et mettre en place les mesures d‌’accompagnement vis-à-vis des propriétaires occupants et des locataires en mobilisant
notamment les dispositifs d‌’aides pour les travaux et une information sur les bons gestes à adopter
- Promouvoir le dispositif CMEI en région : développement des partenariats, actions d‌’information et de prévention,
- formation de personnes relais…
- Evaluer le dispositif (patient, prescripteur, relais…) après harmonisation
++++

Indicateurs de suivi

- Nombre d‌’audits réalisés
- Nombre de personnes touchées par les audits
- Nombre de prescripteurs médicaux différents

Documents joints

© DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - CS 40259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78 | Certifiée Iso 9001 : 2008 et Iso 14001 : 2004