10 – Le jardin, objet de promotion de la santé

Réduction des substances toxiques dans l‌’air et dans l‌’eau (plan écophyto 2018)
Protéger la population des contaminations environnementales liées à l‌’eau

Action 29 : réduire les apports de certaines substances dans le milieu aquatique
Action 30 : améliorer les connaissances sur les expositions aux pesticides

Contexte et état des lieux

Le jardin, lieu de loisirs et de production
alimentaire, est à la croisée de nombreux
enjeux liés à la santé et à l‌’environnement.
L‌’entretien d‌’un jardin, et en
particulier d‌’un jardin potager, permet
de concilier exercice physique et diversification
de l‌’alimentation. Il permet
également d‌’accompagner des actions
d‌’insertion des populations défavorisées.
L‌’utilisation de produits phytosanitaires a
un impact sur la santé et sur l‌’environnement
(eau, air, aliments produits). Le jardin
est un lieu ou le particulier peut être
acteur du développement durable par
l‌’utilisation raisonnée des produits phytosanitaires,
l‌’utilisation de techniques
alternatives et le recyclage des déchets
verts par le compostage.

Avec près de quatre millions de personnes
et une tradition bien ancrée du « jardin
ouvrier », le nombre de jardin potagers
et d‌’agréments est important dans
le Nord - Pas-de-Calais, qui compte la
plus importante implantation de jardineries
ces dix dernières années. Par
ailleurs la pratique du jardinage aux fins
alimentaires est d‌’autant plus appréciée
que l‌’accès aux produits alimentaires de
base est de plus en plus difficile, notamment
chez les populations les plus défavorisées.

Le plan Ecophyto 2018, mis en oeuvre
par le ministère chargé de l‌’agriculture,
et dont le suivi est assuré par le Comité
Régional d‌’Orientation et de Suivi Ecophyto,
a pour objectif de faire évoluer les
pratiques pour réduire l‌’utilisation des
produits phytosanitaires, quel que soit
les utilisateurs. Le plan prévoit de développer
des actions spécifiques pour les
jardiniers amateurs.

Dans le cadre du PRSE2, les synergies
avec les actions de promotion des jardins
potagers, du jardinage chez les jeunes
(en lien avec le PNNS), du recyclage
des déchets verts et de la diversification
de notre alimentation peuvent être développées.

Quelques chiffres

En France :
- 70 000 T de pesticides sont utilisés
par les agriculteurs
- 2 000 T pour les collectivités et
entreprises
- 8 000 T par les particuliers
(source : UIPP)

En région :
- multiplication du nombre de
jardinerieq : on en dénombre
165, sans compter les rayons
« produits pour le jardin » de la
grande distribution.
++++

Résultats attendus

- réduire les produits phytopharmaceutiques employés par les
jardiniers amateurs,
- améliorer la qualité des eaux,
- protéger la santé des jardiniers et de leur famille,
- diversifier de l‌’alimentation
++++

Opérations

- Accompagner les jardiniers amateurs à l‌’utilisation raisonnée des pesticides et promouvoir les techniques douces de lutte
contre les nuisibles
- Promouvoir les actions de sensibilisation au jardinage en milieu scolaire
- Promouvoir les actions de compostage des déchets verts et leur utilisation dans les jardins, notamment
par la sensibilisation des collectivités
- Promouvoir les jardins potagers, notamment au travers du partenariat avec les collectivités, les associations et les acteurs
sociaux
++++

Indicateurs de suivi

- Taux de fréquentation des sites internet mis en place (techniques alternatives, bulletin de santé du végétal)
- Nombre de manifestations et formations organisées
- Nombre de collectivités, et donc de foyers, pouvant acquérir auprès de la collectivité un composteur
- Nombre d‌’écoles ayant mis en place une sensibilisation à la pratique du jardinage dans le cadre de leur programme scolaire

© DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - CS 40259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78 | Certifiée Iso 9001 : 2008 et Iso 14001 : 2004