14 – Gérer les risques sanitaires dans les zones prioritaires

Lutte contre les points noirs environnementaux

Action 32 : identifier et gérer les zones géographiques pour lesquelles on observe une exposition multiple à des substances toxiques

Contexte et état des lieux

La région est caractérisée par une densité
démographique importante, qui la
place au 2ème rang des régions derrière
l‌’Ile-de-France, et une forte imbrication
de zones industrielles et urbaines, entrecoupée
d‌’un réseau dense de voies
terrestres et une façade maritime très
active.

La région présentent par ailleurs les
taux les plus élevés de France en terme
d‌’Indices comparatifs de mortalité, d‌’ou
l‌’hypothèse d‌’un impact significatif des
pollutions environnementales (air, bruit,
sol pollué, ondes électromagnétiques…)
sur la santé des populations. Toutefois il
est difficile de démontrer que l‌’environnement
dégradé est à l‌’origine de l‌’état
sanitaire de notre population. D‌’autres
causes, comportementales ou génétiques,
peuvent intervenir.

En utilisant une approche de type « étude
d‌’impact », il est possible d‌’évaluer les
risques sanitaires au regard des expositions
cumulées de l‌’ensemble des émissions
au sein d‌’une aire géographique
donnée, notamment en cas de pollutions
atmosphériques multiples. Ce peut être
le cas des concentrations industrielles
associées aux trafics routiers, ferroviaires,
maritimes, aéroportuaires, etc.

La région est initiatrice de telles études,
menées de 2004 à 2006 sur les deux territoires
de Dunkerque et de Calais. Une
3ème étude est entreprise sur le territoire
compris entre les agglomérations de Denain
et d‌’Aniche.

Au-delà des constats, il importe de mettre
en oeuvre les mesures de gestion des
sources d‌’émissions et des milieux pour
limiter l‌’impact sur les populations, notamment
les plus vulnérables. Il apparaît
également nécessaire de définir la surveillance
environnementale d‌’une part,
ethiologique d‌’autre part pour mieux en
établir les effets sanitaires

Quelques chiffres régionaux

- 1er rang des régions pour la
mortalité par la maladie de
l‌’appareil respiratoire
- 2ème rang des régions en
émissions de dioxines
- 3ème rang des régions en
émissions de particules PM2,5
13 % du nombre de sites pollués
recensés en France
++++

Résultats attendus

- Identifier et cartographier les zones d‌’expositions prioritaires et établir une méthode de hiérarchisation,
- Mettre en oeuvre et adapter des méthodes existantes d‌’évaluation des risques environnementaux et sanitaires de type « études d‌’impact » sur les zones prioritaires d‌’exposition,
- Prendre les mesures de gestion et de surveillance adaptées dans les zones étudiées.
++++

Opérations

- Etablir localement les études environnementales et sanitaires des zones identifiées
- Elaborer une méthode d‌’identification et de suivi des zones
++++

Indicateurs de suivi

- Nombre de zones prioritaires identifiées
- Nombre d‌’études de zones
- Nombre de mesures de gestion
- Nombre de surveillances sanitairesprioritaires et une stratégie de mise en oeuvre des études

© DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - CS 40259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78 | Certifiée Iso 9001 : 2008 et Iso 14001 : 2004