Éolien terrestre

6 juillet 2017 - Mis à jour juin 2022


Nombres d’éoliennes en Hauts-de-France, réparties par département relative au développement de l’éolien en Hauts-de-France (mai 2022).

  • 2 823 mâts / 7,3 GW autorisés dont 2 177 mâts / 5,3 GW construits
  • Première région en termes de nombre de mâts / de puissance installés au niveau national : 28 % de la puissance installée (30 % de la production nationale)
  • 3 premiers départements au niveau national : Somme (2 GW), Pas-de-Calais (1,2GW) et Aisne (1,2GW). Les 3 cumulés font plus que Grand Est (4,2 GW).
PNG - 23 ko

Afin de limiter l’impact qu’aura le échauffement climatique sur nos sociétés, il est nécessaire de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre.
Le réchauffement climatique et ses conséquences comme la raréfaction des ressources énergétiques fossiles et la dégradation de la qualité de l’air, comptent parmi les enjeux majeurs auxquels l’humanité doit faire face au XXIeme siècle.

Pour atteindre ces objectifs, des orientations sont fixées au niveau international et au niveau européen. Au niveau national, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) et la loi énergie climat (LEC) du 8 novembre 2019 reprennent les engagements européens et portent la part des énergies renouvelables à 33 % de la production dans le mix-énergétique en 2030.

Pour y arriver, la PPE (Programmation pluriannuelle de l’énergie) donnera une ligne directrice des actions à mener sur le territoire français t définit ses objectifs pour la filière éolienne.

Pour l’éolien terrestre, la puissance installée devra atteindre 24,6 GW à fin 2023. À l’horizon 2028, ce seront 34,1 GW pour une option basse, et 35,6 GW pour une option haute, qui devront être implantés en France métropolitaine. Ces objectifs correspondraient en 2028 à un parc de 14 200 à 15 500 éoliennes (contre environ 8000 fin 2018) sur le territoire français.

Plaquette 2020 sur le Développement de l’éolien terrestre dans la région Hauts-de-France : Données arrêtées en février 2020

Partager la page