Promotion de la transition écologique et solidaire

Économie de la fonctionnalité

L’économie de la fonctionnalité peut se définir comme un système qui privilégie l’usage plutôt que la vente et la propriété d’un produit (bien ou service). Dans l’économie de la fonctionnalité, l’échange économique entre acheteur et vendeur ne repose plus sur le transfert de propriété, mais sur le consentement des usagers à payer une valeur d’usage. La valeur est liée à l’efficacité du produit et non à sa propriété.

Toutefois, l’économie de la fonctionnalité se distingue du concept de location en ce qu’elle s’inscrit dans une perspective de développement durable. Le but de l’économie de la fonctionnalité est de parvenir à internaliser les externalités négatives pour en réduire les impacts sur l’environnement et la société. Le produit vendu doit répondre à une démarche de durabilité et de sobriété, en économisant les ressources utilisées et en s’adaptant au mieux aux besoins réels des clients.

L’économie de la fonctionnalité permettrait d’importantes économies d’énergies et de matières premières. En effet, en privilégiant la rémunération par l’usage plutôt que par la production de volume, l’économie de la fonctionnalité favorise l’efficacité des biens proposés au détriment de leurs accumulations : par conséquent, elle encouragerait l’optimisation de l’utilisation des ressources et des biens. L’économie de la fonctionnalité est également considérée comme étant un modèle favorisant les ressources immatérielles (compétences, confiance dans l’entreprise, pertinence du produit, etc) plutôt que les ressources matérielles.
Par ailleurs, l’économie de la fonctionnalité serait un modèle créateur d’emplois peu délocalisables et innovants, puisqu’elle implique de gérer les produits mis à disposition, d’innover pour développer des produits toujours plus durables et résistants, de les réparer pour accroître leur durée de vie et donc leur usage, etc. L’économie de la fonctionnalité encouragerait le passage à une dynamique servicielle.


Créé en 2001, le CERDD (Centre Ressource du Développement Durable) est un Groupement d‌’Intérêt Public (GIP) État – Région. Sa mission est d’outiller et d’accompagner les acteurs de la région Hauts-de-France vers de nouveaux modèles de société et de les inciter à contribuer au développement durable dans les territoires.
Le CERDD est aujourd’hui un acteur majeur de la promotion de l’économie de la fonctionnalité en Hauts-de-France, et de la généralisation du développement durable en région. Il met à disposition plusieurs outils, dont notamment le site « voyage au centre des transitions économiques ».

PNG - 45.6 koLancée en 2020 par le CERDD avec le soutien de la DREAL et du Commissariat Général au Développement Durable, la plateforme « Voyage au centre des transitions économiques » est une boîte à outil au service des agents territoriaux et des élus des collectivités locales qui s’engagent vers l’économie de la fonctionnalité et de la coopération. Elle met à leur disposition des vidéos, des fiches pratiques, des témoignages, des kits de gestion de projet afin de les accompagner dans la mise en œuvre de leurs projets.
Le site se déroule en trois étapes, adaptées à la progression et aux besoins des utilisateurs, et proposant à chaque fois des outils spécifiques :

  • comprendre l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (« je pars explorer ») ;
  • identifier les ingrédients indispensables pour se lancer dans cette démarche (« je me prépare », « je m’oriente ») ;
  • appuyer les chefs de projets et les élus dans leur mise en œuvre de projets (« je me lance », « je progresse , « j’ai des résultats »).

Le site « voyage au centre des transitions économiques » a été élaboré grâce aux observations faites lors de l’expérimentation « transitions économiques des territoires vers le développement durable » Lancée en 2015 par le CERDD (aidé par la DREAL et le Conseil régional) dans trois territoires des Hauts-de-France (Communauté Urbaine de Dunkerque, Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut, Communauté de Communes du Sud Artois), ce dispositif visait à faciliter la concrétisation de projets « leviers » de nouveaux modèles économiques, et à explorer la manière dont l’économie de la fonctionnalité pouvait servir de cadre de référence pour penser un projet de territoire.


Le Club Noé (Noé pour « nouveaux modèles économiques et développement durable vers l’économie de la fonctionnalité et de la coopération ») est une association destinée à favoriser, en Hauts-de-France, la réflexion et le développement de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération.
Lancé en 2013, le Club Noé met des ressources à disposition des collectivités, des entreprises, des associations, des chercheurs et des enseignants, et facilite les rencontres et la coopération entre ces acteurs. Il accompagne ses membres dans leur parcours d’évolution vers l’économie de la fonctionnalité et de la coopération.

dernière mise à jour : 05/01/2021

Pour en savoir plus

Site du Ministère de la Transition Écologique : « l’économie de la fonctionnalité »
Plateforme economiecirculaire.org : « économie de la fonctionnalité »
Site du CERDD : « économie de la fonctionnalité »
Ressource de l’ADEME
L’Institut Européen de la l’Économie de la Fonctionnalité et de la Coopération
La Chambre de Commerce et d’Industrie : « les nouveaux modèles économiques »

Avez-vous trouvé l'information que vous cherchiez dans cet article ?