Évaluation environnementale

Le navigateur ne peut lire ce kiwi

Avis de l’autorité environnementale relatif au projet d’aménagement du pôle d’échanges de la gare de Seclin, signé le 7/12/12

, par Guillaume Marais

Le projet consiste en l’aménagement du pôle d’échanges de la gare de Seclin, qui prolonge la démarche du Plan de Déplacements Urbains (PDU) de Lille Métropole Communauté Urbaine. Il a pour but de réaménager la gare de Seclin, tout en réorganisant les accès et le stationnement. L’étude d’impact (état initial, analyse des impacts et mesures envisagées) est proportionnée à l’ampleur et aux incidences possibles du projet et conforme aux dispositions de l’article R.122-5 du code de l’environnement. Le volet « déplacements » est particulièrement étoffé. Il résulte d’une approche globale qui prend en compte l’ensemble des usages et usagers du site et des projets d’aménagement de la commune, dans un souci d’amélioration des conditions de circulation et du cadre de vie. Dans les secteurs où l’étude montre une augmentation des émissions sonores et de polluants, des mesures de compensation pourraient être envisagées. La perspective de la mise en service du tram-train, avec un terminus (provisoire) basé à Seclin, semble avoir été omise : l’étude d’impact ne permet pas de statuer sur l’adéquation du pôle d’échanges une fois le tram-train en circulation. Le projet apporte une réponse aux politiques publiques de l’aménagement en recyclant du foncier urbain, en favorisant les modes doux, en développement l’usage des transports en commun et en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre sur les parcours Seclin-Lille. L’étude d’impact aurait pu utilement analyser les alternatives, ou les compléments, en termes de densification urbaine. Dans le même registre, le maître d’ouvrage devra rester attentif aux modalités d’urbanisation des environs du pôle gare pour qu’il ne soit pas le levier d’une urbanisation non maîtrisée sur des zones agricoles.

Vous êtes ici :

Dans la même rubrique