Évaluation environnementale

Le navigateur ne peut lire ce kiwi

Avis de l’autorité environnementale relatif au SCOT de Marquion-Osartis, signé le 23/05/12

, par Dorothée Brunel

Le projet de SCOT Marquion Osartis : Des objectifs d’artificialisation encore trop importants au regard de la justification des besoins et une capacité d’accueil au regard de la ressource en eau qui doit être précisée
Le projet de SCOT arrêté le 03 février 2012 par le syndicat mixte Marquion Osartis, fait le choix d’un scénario de développement en lien avec les autres territoires et fondé sur la détermination d’une armature urbaine. Cette orientation déterminante pour un développement maîtrisé reste cependant d’application peu effective au regard des prescriptions du document d’orientations générales qui constitue la partie règlementaire du SCOT.
Concernant la gestion des ressources Patrimoine naturel, Eau et Sol :
- une gestion du patrimoine naturel axée sur la protection des espaces naturels majeurs mais qui reste peu volontariste sur les notions de continuités écologiques et de restauration de la biodiversité
- une prise en compte de la ressource en eau qui n’est pas à la hauteur des enjeux du territoire, notamment en terme de sécurisation de la distribution d’eau potable et de la problématique assainissement
- une consommation prévisionnelle de 785ha dont 457ha en extension urbaine qui ne traduit pas une gestion économe de cette ressource, même si des efforts louables ont été menés concernant les consommations relatives à l’habitat.

Vous êtes ici :

Dans la même rubrique