Énergie, climat, air, logement et aménagement

Etude sur le logement des jeunes : le potentiel de décohabitation des jeunes en Picardie

Cette étude, menée par le CETE (Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement) Nord Picardie, cherche à identifier les situations de cohabitation des jeunes chez un parent à partir de la base de données Filocom (Fichier des logement par communes, basé sur les fichiers fiscaux).

Les méthodes d’évaluation des besoins en logement mobilisent souvent des hypothèses sur le desserrement des ménages (diminution de leur taille moyenne due aux séparations, familles monoparentales, jeunes quittant le domicile parental, vieillissement de la population) pour en déduire le potentiel d’augmentation de leur nombre et d’accroissement des besoins en logements, en dehors de toute évolution de la population totale.
Seulement ces hypothèses ne prennent pas en compte les besoins non exprimés des personnes qui ne constituent pas encore un ménage et qui sont en situation de cohabitation forcée.

L’objectif de cette étude est donc non seulement d’alimenter les estimations locales de besoins en logement, mais également d’identifier des situations de captivité de certains jeunes, qui seraient dans l’impossibilité d’accéder à un logement autonome.

Après une présentation détaillée de la méthode (utilisation de Filocom et de la variable rattaché fiscal) ainsi que de ses limites, deux parties présentent les résultats à l’échelle de la région, des départements, des pays et des communes (identification et étude des ménages avec au moins un jeune rattaché, et des jeunes rattachés eux-même).

Une typologie des pays picards du point de vue de la cohabitation des jeunes est présentée en dernière partie. Elle s’appuie sur des variables tirées des deux premières mises en relation avec des variables plus générales sur les pays (niveau moyen des loyers, des revenus, part des jeunes dans la population, rythme de mise sur le marché de logements locatifs, etc.).

En conclusion sont indiquées des pistes pour une utilisation de ces résultats en vue de définir les politiques publiques pour le logement des jeunes. Elle suggère également des prolongements possibles.

Vous êtes ici :