Énergie, climat, air, logement et aménagement

Atlas de l’habitat médiocre en Picardie

Cette étude réalisée par le CETE Nord-Picardie pour la DREAL vise à approfondir la connaissance du parc de logement médiocre en région et en particulier de disposer d’éléments quantitatifs sur :
― les lieux de forte concentration en volume de logements indignes en Picardie,
― les lieux de forte présence de logements indignes en proportion du parc privé,
― les lieux où l’évolution du nombre de logements indignes est la moins favorable.

À cette fin, l’étude propose une nouvelle approche méthodologique reposant uniquement sur des variables décrivant l’état du logement issues de la source fiscale Filocom (Fichier des Logements par Commune).

Elle fournit ainsi des éléments pour l’année 2010, sur l’importance du parc de logements médiocres qui se subdivise en 3 catégories : les logements de mauvaise qualité, dégradés et très dégradés.

Elle dénombre 105 000 logements médiocres en Picardie en 2010 (dont un quart très dégradés) et fait apparaitre une nette diminution du parc concerné entre 2001 et 2010.

Les différents résultats de cette étude sont déclinés par mode et statut d’occupation des logements. Les données sont disponibles à l’échelle de la région, des départements, des EPCI et des communes.
Afin de synthétiser les résultats territorialisés, deux typologies concluent le rapport, effectuées à l’échelle de l’EPCI et de la commune. Elles permettent de définir la cartographie de l’habitat médiocre en Picardie en lien avec les caractéristiques socio-économiques générales des territoires.

Atlas de l’habitat médiocre