Focus

Label Grand Site de France® de la Baie de Somme

, par Maryline.Macczak

Après l’Aven d’Orgnac, le Pont du Gard, la Montagne Sainte-Victoire, la Pointe du Raz, Bibracte Mont-Beuvray, le Puy de Dôme, le Marais poitevin, Saint Guilhem le Désert, la Baie de Somme va être le 10ème site labellisé Grand Site de France® juste derrière le site des deux caps (Blanc nez et Gris nez) dans le Pas-de-Calais. La Commission Supérieure des Sites Perspectives et Paysages (CSSPP) du ministère a donné un avis favorable à l’unanimité à la labellisation le 17 mars dernier.

Un Grand site est un territoire remarquable pour ses qualités paysagères, naturelles et culturelles, dont la dimension nationale est reconnue par un classement d’une partie significative du territoire au titre de la protection des monuments naturels et des sites, qui accueille un large public et est engagé dans une démarche partenariale de gestion durable et concertée pour en conserver la valeur, l’attrait et la cohérence paysagère.

Ce label est décerné par l’Etat, et est donc réservé à des sites classés de grande notoriété et de forte fréquentation. Même s’il a depuis peu un fondement législatif, ce n’est pas une protection réglementaire en plus mais une reconnaissance nationale.

Depuis 2001, la DIREN, puis la DREAL œuvre avec le syndicat mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard dans le cadre de l’OGS (Opération Grand Site) pour que la Baie de Somme puisse accueillir un nombre toujours croissant de visiteurs dans les meilleurs conditions possibles tout en préservant les milieux naturels. L’Opération Grand Site de la Baie de Somme couvre un périmètre de 20 000 ha et englobe 25 communes. Elle a débuté avec une série d’études, qui ont permis de définir un programme large et ambitieux, regroupant une centaine d’actions, certaines plutôt transversales s’appliquant à l’ensemble du territoire, d’autres plus ponctuelles et ciblées sur des sites identifiés de la frange littorale. Le Service Nature, Eau, Paysage et plus particulièrement les inspecteurs des sites qui se sont succédés depuis 2001 se sont fortement mobilisés dans cette opération. Entre 2006 et 2010, l’Etat a participé à hauteur d’environ 500 000 € sur le programme d’actions prioritaires prévu dans le cadre de l’OGS Baie de Somme.

Parmi les actions réalisées ou en cours, on peut citer une étude sur la réorganisation de l’accueil touristique au niveau de l’entrée de la Baie d’Authie, des aménagements en sud de la baie de Somme (Ault…), la création de boucles de randonnée sur l’ensemble du grand site, le retour d’un fleuve côtier détourné dans les années 1960 dans la Baie de Somme, ou encore la sécurisation des activités conchylicoles traditionnelles avec la création d’un centre d’épuration des coquillages au Crotoy. Sur le Hourdel, d’importants travaux d’aménagement sont conduits, avec une première phase achevée qui a permis la requalification de la dune, et une seconde phase qui va concerner les stationnements dans les hameaux. Enfin, le Plan Vélo de la côte picarde en est à sa troisième phase. Il s’agit d’aménager une piste cyclable en site propre qui permettra à terme de relier le Pas de Calais à la Seine Maritime. Cette voie verte est réalisée dans le cadre du schéma régional picard des véloroutes et voies vertes, adopté dans le cadre du schéma national, lequel s’intègre dans le schéma européen des euro-véloroutes.

Les protections sur le littoral sont multiples et de grande ampleur :

  • Deux sites classés : le Marquenterre,3.700 ha, et le site Cap Hornu/Le Hourdel,3040 ha
  • La Réserve Naturelle de la Baie de Somme de 3 000 ha
  • Une Zone de Protection Spéciale de 15 000 ha
  • Un Site habitats Natura 2000 de 15 676 ha
  • Enfin, la baie est en site RAMSAR sur 17 000 ha

En terme de fréquentation touristique, la Baie de Somme recueille les résultats de sa forte notoriété et de ses attraits multiples. Au plus fort de la haute saison, on estime que 100 000 personnes environ séjournent dans le même temps sur le pourtour de la Baie. Au niveau de la pointe du Hourdel, le chiffre annoncé est de 1 million de visiteurs par an.

Le Label Grand Site de France n’est pas une fin en soi, mais plutôt le début d’une grande aventure à laquelle la DREAL participera activement au sein du comité de pilotage et du comité technique, afin que la Baie de Somme conserve son statut parmi les plus belles baies du monde.

Consulter l’article sur l’attribution du label.

Portfolio

Vue de la baie entre Le Crotoy et Saint Valéry Vue de Fort Mahon Vue de la pointe du Marquenterre

Vous êtes ici :