Actualités

Plan Régional Santé Environnement 2 (PRSE2)
Agir sur notre environnement pour préserver notre santé

, par Administrateur EN

Le Plan régional santé environnement 2 (PRSE2) est le fruit d‌’une volonté partagée des services déconcentrés de l‌’Etat dont la DREAL, de l‌’Agence Régionale de Santé et du Conseil régional d‌’œuvrer en commun sur des priorités de santé publique spécifiquement liées à l‌’environnement du Nord-Pas de Calais. Il se compose de 16 actions déclinées en 6 axes prioritaires sur la période 2011-2014.

La santé environnement est une préoccupation majeure de santé publique. Par nature, les questions qui y sont liées concernent l‌’ensemble de la population et impliquent de nombreux acteurs et partenaires locaux : associations de protections de l‌’environnement, agences d‌’expertise, collectivités publiques, partenaires sociaux, experts, chercheurs, …

En Nord-Pas-de-Calais, cette question nécessite une attention toute particulière. Elle s‌’est singularisée par le passé par des événements ponctuels, parfois tragiques, comme les cas de légionellose (Harnes – Noroxo). Le Nord-Pas-de-Calais est également la 2ème région de France en matière d‌’émission de dioxines et représente 13% des sites pollués en France.

Le premier Plan régional santé environnement 2005-2009 (PRSE1) auquel la DRIRE avait largement contribué avait déjà permis de réduire les émissions industrielles et toxiques de la région, de 80% pour celles dues au plomb ou encore aux dioxines.

Suite au Grenelle de l‌’environnement, au printemps 2009, les ministres chargées de la santé et de l‌’écologie, Mme BACHELOT et Mme JOUANNO, présentaient en conseil des ministres le deuxième plan national santé-environnement (PNSE2). Le PRSE2 en est la déclinaison régionale.

L‌’élaboration du PRSE2 a été conduite en toute transparence, avec la mobilisation des acteurs locaux en santé environnement, et à la faveur d‌’une consultation publique sur le site internet de la DREAL. Il se décline en 16 actions, regroupées en 6 axes prioritaires : « points noirs environnementaux », « qualité de l‌’air », « qualité de l‌’alimentation », « expositions domestiques », « habitat » et « connaissances ».

La DREAL pilote 6 de ces 16 actions :

La densité du réseau routier de notre région, l‌’importance de son trafic (automobile, ferroviaire, aérien) et la densité des zones urbaines traversées justifient plus qu‌’ailleurs cette exigence. Il s‌’agit notamment de résorber les points noirs du bruit sur le réseau routier national non concédé et d‌’aider les collectivités à informer les populations sur la protection sonore des lieux de vie.

Un des axes opérationnels du Plan climat Nord-Pas-de-Calais est l‌’amélioration de la performance énergétique dans le bâtiment, qui se traduit notamment par la mise en œuvre d‌’actions de diagnostic et de réhabilitation des bâtiments. L‌’amélioration de la qualité de l‌’air dans les bâtiments économes en énergie ne doit pas être oubliée, afin de concilier des objectifs à la fois sanitaires et écologiques. Le principal objectif de cette action est de promouvoir des actions en faveur de l‌’aération et de la ventilation intérieure des locaux habités.

La région Nord - Pas-de-Calais est caractérisée par une population importante regroupée sur un territoire limité. La concentration d‌’activités polluantes ou d‌’aménagements urbains lourds (routes) conduit à créer une surexposition de certaines populations. Cette action vise à la promotion de la santé-environnement dans l‌’urbanisme durable auprès des professionnels de l‌’aménagement (architectes, urbanistes, écologues…) et dans le développement de projets urbains.

La région est profondément marquée par les importantes séquelles d‌’activités industrielle et minière passées qui ont laissé des impacts environnementaux et sanitaires significatifs sur le territoire. Cette action visa à répondre aux préoccupations des collectivités et des aménageurs pour mieux intégrer les terrains pollués dans les projets d‌’urbanisme, notamment en partageant mieux entre les acteurs les processus de réhabilitation des friches.

Le territoire régional est marqué par de nombreuses zones présentant des impacts environnementaux dans les différents milieux que sont l‌’atmosphère, les eaux et les sols. L‌’accès aux données est essentiel en vue d‌’intégrer les sites concernés dans les projets d‌’urbanisme des collectivités. Cette action a notamment pour ambition de mettre à jour les bases de données environnementales relatives aux sites potentiellement pollués et à mettre en lien les bases de données environnementales existantes.

La région présente les taux les plus élevés de France en termes d‌’indices comparatifs de mortalité ; l‌’hypothèse d‌’un impact significatif des pollutions environnementales (air, bruit, sol pollué, ondes électromagnétiques…) sur la santé des populations est fondée. Toutefois il est difficile de démontrer que l‌’environnement dégradé est à l‌’origine de l‌’état sanitaire de notre population. En vue d‌’améliorer la connaissance sur ce sujet, l‌’objectif de cette action est d‌’élaborer une méthode d‌’identification et de suivi des zones concernées, puis de mettre en œuvre au niveau local des études environnementales et sanitaires des zones identifiées.

Vous êtes ici :