Diagnostic

Production

Dernier ajout : 26 septembre.

La production nette d’électricité en Picardie a été de 235 milliers de tonnes équivalent pétrole (ktep) en 2009 dont 58 % d’électricité uniquement renouvelable (éolien, marginalement hydraulique et solaire photovoltaïque).

La production d’électricité (énergie primaire et d’origine thermique) sur le territoire ne représente que 20 % de la consommation finale en électricité en 2008. En outre, la majeure partie de cette production est issue de sources primaires importées (en particulier les énergies fossiles) et seuls 4 % de la consommation d’électricité en Picardie sont d’origine éolienne.

Les autres sources de productions d’énergie électrique sont les centrales thermiques (classique ou par cogénération? - produisant également de la chaleur).

L’éolien

La filière éolienne assure près de la moitié de la production électrique. La Picardie est la première région en termes de puissance installée, avec environ 14 % du total national. Fin 2010, 767 MW sont installés en Picardie [1] et environ 1212 MW accordés.

La Picardie profite d’un potentiel éolien favorable sur l’ensemble de son territoire. D’une manière générale, celui-ci est plus important sur la partie ouest (façade maritime, Somme, plateau picard de l’Oise). La Somme contribue pour plus de la moitié des éoliennes (54 %) et de la production installées (57 %) dans la Région.

Le développement de l’éolien est significatif en Picardie tant pour la production actuelle, que pour le potentiel de développement restant. La circulaire « Borloo » traduisant régionalement les objectifs éoliens nationaux de 2020 estime une contribution picarde de 2 800 MW d’ici 2020, reprise par le schéma régional éolien, c’est-à-dire une marge de progression de 1 200 à 1 500 MW, soient de 120 à 150 MW construits/an.

Fin 2010, 35 zones de développement éolien ont été accordées, soit une puissance dans une fourchette de 386 à 2 058 MW.

L’implantation des éoliennes est conditionnée par le SRCAE?, les schémas paysagers éoliens départementaux, les zones de développement éolien, les dossiers ICPE? (études d’impact) et s’inscrit dans la prise en compte des enjeux environnementaux : la préservation de la biodiversité, l’insertion paysagère, la prévention des nuisances sonores sur la population, la protection de la ressource en eau.

Le schéma régional éolien (volet éolien du SRCAE) identifie les zones favorables au développement de l’éolien.

Éolien off-shore

En 2011, l’appel d’offres pour l’éolien offshore a sélectionné la zone de projet au large du Tréport (Seine-Maritime, Somme) sur 110 km2, pour une puissance maximale de 750 MW. Les opérateurs devraient être désignés d’ici 2015. L’objectif est d’atteindre 3 000 MW installés au large des côtes françaises au niveau national.

La cogénération

La cogénération assure 30 % de la production d’électricité, soit davantage que les centrales thermiques classiques. En effet, le nombre des centrales thermiques classiques tend à décroitre depuis 2006 (de 18 en 2002 à 13 en 2008), tandis que le nombre de centrales à cogénération reste constant (environ une trentaine). Le combustible principal reste le gaz naturel (entre 73 % et 80 % de l’approvisionnement), les combustibles renouvelables (principalement déchets et biogaz) ne représentant que 16 % et 17 %.

La cogénération permet en outre de produire 3 fois plus de chaleur que d’électricité.

Autres sources de production énergétique

Les autres sources restent marginales dans le mix de production picard, même si le solaire photovoltaïque est en très forte croissance.

Les installations solaires photovoltaïques reliées au réseau sont passées de 13 en 2007, à 2053 en 2010. Parallèlement, la puissance installée a augmenté de 0,04 MW à 8 MW.

L’énergie hydraulique est peu développée. 14 ensembles de 54 microcentrales hydroélectriques "au fil de l’eau" sont actuellement en fonctionnement et représentent une puissance installée de 4 MW environ. Le gisement picard est moyen, avec des rivières à fort débit et des chutes d’eau peu importantes, en particulier dans le nord du département de l’Aisne. Le potentiel s’avère relativement limité et repose sur la réhabilitation d’installations existantes. L’exploitation de la façade maritime et de la force et de la régularité des marées et de la houle est une piste à évaluer.

Sources d’énergie thermique renouvelables

Bien que ne représentant globalement que 1/6 de la production de chaleur (contre 80 % par le gaz naturel), le bois est traditionnellement beaucoup utilisé en Picardie pour le chauffage individuel (sous forme de bois-bûches). Comme ailleurs en France, le chauffage au bois connaît un nouvel essor depuis le début des années 2000. En 2007, 72 000 logements picards étaient équipés d’appareils de chauffage au bois [2].

En 2009, la biomasse? a fourni 243 Mtep de chaleur en Picardie [3].

En 2010, 40 chaudières à bois collectives ou industrielles étaient en fonctionnement ou en construction sur le territoire picard pour 50 kt de bois consommés et 40 MW de puissance. Plusieurs projets de chaufferies collectives et industrielles sont à l’étude (hors projets industriels BCIAT et CRE), pour atteindre environ une consommation de bois de 100 kt l’année 2014-15 [4].

La filière-bois régionale s’est organisée avec la création en 2009 de Picardie Énergie Bois, Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) pour structurer et sécuriser la filière d’approvisionnement, avec la région, les trois départements, l’ADEME et tous les professionnels.

Le solaire thermique reste encore marginal (0,5 ktep en 2009), notamment par rapport au bois énergie (243 ktep). Toutefois, la surface de capteurs solaires pour la production d’eau chaude sanitaire connaît une croissance exponentielle dans l’habitat individuel.

Effets du Changement climatique [5]

Avec l’augmentation possible du rayonnement du fait du changement climatique, le recours à l’énergie solaire doit être une opportunité à considérer à moyen terme.

Des opérations d’exploitation des ressources géothermiques ont été lancées par le passé en Picardie avant d’être abandonnées pour des raisons technico-économiques. Ces opérations pourraient être relancées dans un contexte technique et énergétique nouveau (problématique climat, tensions sur les marchés des énergies fossiles, etc.). Une opération est ainsi en réflexion dans le Sud de l’Aisne.

Limites au développement des énergies renouvelables

Les principales sources de conflits sont :

  • la construction de grandes installations telles que les centrales solaires ou éoliennes (enjeux biodiversité, paysage ou économie des sols agricoles),
  • le développement de l’énergie hydraulique, par rapport au bon état des cours d’eau et la libre circulation des écoulements,
  • la concurrence entre la production de plantes énergétiques et de denrées alimentaires dans le secteur agricole,
  • la surexploitation des ressources forestières en cas d’exploitation non durable et de monoculture du bois-énergie,
  • la pollution particulaire engendrée par le chauffage au bois chez les particuliers.

[1MEDDTL-CGDD, 2011, tableau de bord énergie au 31/12/2010

[2Tableau de bord régional Energie-Climat (2010)

[3Tableau de bord régional Energie-Climat (2010)

[4Nord Picardie Bois (2010)

[5SRCAE

Zoom
Part des productions d’électricité en Picardie en 2009 [1]
FilièreProduction d’électricité (ktep) en 2009
Énergie électrique
Éolien 116,9
Hydraulique 1,5
Solaire photovoltaïque 0,14
Énergie thermique
Centrale thermique classique 46,9
dont produits pétroliers 3 %
dont gaz naturel 80 %
dont combustibles renouvelables 17 %
Cogénération 70,0 + 173 ktep de chaleur
dont charbon 4 %
dont produits pétroliers 7 %
dont gaz naturel 73 %
dont combustibles renouvelables 16 %
Total 235,4
dont électricité renouvelable 38 %
dont gaz naturel 80 %

[1Source : ADEME Picardie pour les renouvelables et SOeS pour le reste / Producteur : schéma régional éolien picardie)

  • Bilan de l’éolien en Picardie

    Source : SRCAE volet éolien SRE - bilan 01/06/2010
    Nombre d’éoliennes/MW
    Producteur : SRE Picardie

  • Nombre d’éoliennes et puissance installée

    Source : SRE Picardie

  • Bilan de l’éolien en Picardie

    Sources : SRCAE volet éolien SRE - bilan 31/12/2010
    Producteur : SRE Picardie

  • Zones favorables au développement de l’éolien

    Source : schéma régional éolien de Picardie

  • Surface de capteurs solaires installés

    Source : MEDDTL (CGDD/SOeS).
    Indice base 100 en 2002, surface de capteurs installés en fin d’année
    Producteur : SOeS - Données essentielles de l’environnement

  • Énergies renouvelables en 2009

    Source : SRCAE Picardie